International
URL courte
8533
S'abonner

Le porte-hélicoptère de classe Mistral Vladivostok a quitté le port de Saint-Nazaire en France et se trouve actuellement dans le golfe de Gascogne dans l'océan Atlantique.

Selon les données de la banque de données maritimes Marine Traffic, le Vladivostok est parti de Saint-Nazaire le 9 septembre. Le second Bâtiment de projection et de commandement (BPC), baptisé Sébastopol, est toujours à Saint-Nazaire.

Les deux navires ont été commandés par la Russie en 2011 mais leur livraison à Moscou n'a jamais eu lieu en raison du refus de la France de les livrer, sur fond de crise en Ukraine.

Début août, le président russe Vladimir Poutine et son homologue français François Hollande sont arrivés à un accord pour résilier le contrat de construction et de livraison des deux Mistral. La France a déjà versé les indemnités négociées et le pays sera en mesure de disposer des navires après la remise de l'équipement russe déployé sur les porte-hélicoptères.

Parmi les potentiels acheteurs des BPC les médias ont cité l'Inde, le Brésil, l'Arabie saoudite, les Emirats arabes unis, le Vietnam et l'Egypte. Cependant, début septembre, le quotidien russe Kommersant citant des sources proches du dossier a affirmé que Moscou pourrait opposer son veto à la revente des Mistral à un pays tiers si ce dernier refusait d'acheter les hélicoptères de combat russes Ka-52K conçus pour équiper les BPC en question.

Auparavant, le ministère français de la Défense a reconnu qu'il serait difficile pour Paris de vendre les Mistral à d'autres pays, les bâtiments étant construits conformément aux exigences russes: systèmes de communication et de géolocalisation avec le GLONASS russe, dimensions adaptées aux hélicoptères Ka-52K et double coque pour la navigation polaire.

Lire aussi:

Moscou pourrait bloquer la vente des Mistral
Mistral: le coût de l’annulation du contrat est d’environ 950M EUR
La Malaisie intéressée par les Mistral
Blessé par balle en pleine rue, le rappeur Crim’s en pronostic vital engagé dans le Val-de-Marne
Tags:
équipements, revente, porte-hélicoptères, navires, hélicoptères, Ka-52K, Mistral, François Hollande, Vladimir Poutine, France, livraisons
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook