Ecoutez Radio Sputnik
    Situation en Proche-Orient. Image d'illustration

    Le renseignement US prédit l'effondrement de la Syrie et de l'Irak

    © AP Photo / Jake Simkin
    International
    URL courte
    51779
    S'abonner

    Les agences de renseignement américaines estiment que les pays du Proche-Orient sont voués à l'effondrement en s'enfonçant dans de véritables conflits à dimension religieuse.

    Selon le chef du renseignement militaire américain (DIA), Vincent Stewart, la Syrie et l'Irak pourraient être divisés en plusieurs parties à la suite des tensions interconfessionnelles qui prennent de l'ampleur dans ces pays.

    "Je peux supposer que la Syrie serait morcelée dans l'avenir en deux ou trois parties", a rapporté le général Vincent Stewart, cité par The Associated Press, lors d'une conférence sur le renseignement à Washington.

    Quant à l'Irak, M.Stewart considère comme peu probable le retour des Kurdes sous le contrôle du gouvernement de Bagdad.

    Le directeur de la CIA John Brennan, partageant l'opinion de Vincent Stewart, estime que les autorités irakiennes et syriennes n'ont aucun contrôle sur leurs frontières avec les territoires où l'EI a proclamé en juillet 2014 un califat islamique.

    "Je pense que le Proche-Orient changera au cours des deux prochaines décennies et sera tout à fait différent de ce que l'on connait d'aujourd'hui", a indiqué M.Brennan, en l'expliquant par le fait que les Irakiens et les Syriens se définissent de plus en plus souvent par la tribu ou la religion, plutôt que par leur nationalité.

    Bien que l'effondrement des pays du Proche-Orient soit très probable, les deux chefs du renseignement ont précisé que la politique officielle de l'administration Obama continuerait à se concentrer sur la conservation de ces Etats dans leurs frontières existantes.

    Lire aussi:

    Lutte contre l'EI: des agents US dévoilent la manipulation d'Obama par son entourage
    Syrie: Paris étudie la possibilité de frappes aériennes contre l'EI
    Ex-chef de la CIA: employer Al-Qaïda pour combattre l'EI
    Tags:
    chute, renseignement, CIA, Etat islamique, John Brennan, Vincent Stewart, Proche-Orient, Syrie, Irak, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik