International
URL courte
Crise migratoire (789)
431123
S'abonner

En Hongrie, la brutalité extrême sévit dans le camp de migrants de Röszke, où il faut battre pour obtenir de la nourriture distribuée.

Dans le plus grand camp de migrants situé à la frontière serbo-hongroise, les policiers hongrois nourrissent les migrants comme des animaux, selon une vidéo filmée clandestinement à l'intérieur du camp puis postée sur YouTube.

La scène dans la vidéo se déroule à l'heure du repas et montre les conditions inhumaines dans lesquelles les migrants sont obligés de vivre. Une foule de réfugiés, dont des enfants, se bouscule pour attraper les sandwiches lancés par des policiers portant des casques et des masques hygiéniques.

La vidéo a été filmée par la femme du politique autrichien Alexander Spritzendorfer, Michaela Spritzendorfer-Ehrenhauser, stupéfaite par la réalité brutale dans le camp de Röszke.

L'agence de l'ONU pour les réfugiés a déjà accusé à de nombreuses reprises les autorités hongroises des conditions inhumaines au camp de Röszke.

Depuis le mois de janvier, plus de 150.000 réfugiés ont rejoint la Hongrie en quête d'un meilleur avenir, mais bien peu d'entre eux sont parvenus à le trouver.

Dossier:
Crise migratoire (789)

Lire aussi:

La Hongrie déploie l'armée à la frontière avec la Serbie
Crise des migrants: la Hongrie dénonce l’aide dérisoire de l'UE
Migrants: la Lettonie refuse d’adopter le nouveau plan d’accueil
Six propositions pour résoudre la crise migratoire
Tags:
Hongrie, migrants, crise migratoire
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook