Ecoutez Radio Sputnik
    Déchets nucléaires

    La Russie et l'Iran échangeront de l'uranium

    © Sputnik .
    International
    URL courte
    Nucléaire iranien (2015) (124)
    4381
    S'abonner

    Un échange conforme à l'accord sur le nucléaire iranien.

    Moscou et Téhéran travaillent conjointement sur un projet d'échange d'uranium naturel russe contre de l’uranium iranien faiblement enrichi, a déclaré dans une interview à RIA Novosti le représentant russe au Conseil des dirigeants de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) Grigori Berdennikov.

    "Le travail se déroule de manière ininterrompue. Nous espérons que nous parviendrons à des décisions mutuellement acceptables sur toutes les questions", a fait savoir M.Berdennikov.

    D'après lui, il ne reste qu'à discuter de détails techniques, ce qui ne devrait pas prendre beaucoup de temps. L'échange est prévu par l'accord sur le nucléaire iranien.

    Le 14 juillet, l'Iran et des six grandes puissances (Etats-Unis, Russie, Chine, Grande-Bretagne, France, Allemagne) ont finalement trouvé un compromis lors des négociations à Vienne. Suite à cet accord, l'Iran s'engage à ne pas enrichir d'uranium à plus de 3,67 % pendant 15 ans, et à transformer le site souterrain de Fordo en centre de physique et de technologie nucléaires. En cas de respect de toutes les démarches par l'Iran, les sanctions internationales seront levées.

    Dossier:
    Nucléaire iranien (2015) (124)

    Lire aussi:

    L'Iran, puissance nucléaire d'avenir
    Nucléaire iranien : le sort de l'accord entre les mains des congressistes américains
    Nucléaire: le Pakistan pourrait rattraper Washington et Moscou
    Tags:
    uranium, nucléaire, Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA), Grigori Berdennikov, Iran, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik