International
URL courte
Crise migratoire (789)
359011
S'abonner

Selon Dana Rohrabacher, membre du Congrès américain, les Etats-Unis ne doivent pas s'ingérer dans le règlement de la crise migratoire en Europe.

Les Européens risquent de perdre leur territoire s'ils ne le défendent pas pendant la crise migratoire actuelle, a déclaré samedi le sénateur américain Dana Rohrabacher.

"Nous ne devons pas nous immiscer et donner des conseils aux autres pays. A vrai dire, si les Européens ne veulent pas défendre leur territoire, il y aura ceux qui le leur prendront. C'est ce qui est en train se passer. C'est leur affaire, pas la nôtre", a indiqué M.Rohrabacher dans une interview à la chaîne de télévision RT.

Le président américain Barack Obama a souhaité jeudi que les Etats-Unis se préparent à accueillir 10.000 réfugiés syriens en 2016. Selon l'Organisation internationale pour les migrations (OIM), plus de 430.000 migrants sont déjà arrivés en Europe depuis le début de 2015.

Le premier ministre hongrois Viktor Orban, critiqué pour la clôture controversée longue de 175 km construite le long de sa frontière avec la Serbie, a déclaré début septembre au journal allemand Bild que l'Europe risquait de perdre son identité chrétienne si elle n'arrive pas à arrêter l'afflux des réfugiés, pour la plupart des musulmans.

"Si l'Europe laisse se créer une rivalité entre deux cultures, les chrétiens perdront", a noté M.Orban.

"Les hommes politiques européens vivent dans un monde de rêves. Ils ne comprennent pas le danger que représentent les immigrés. Ils ne se rendent pas compte de l'ampleur du problème. Il s'agit des dizaines de millions de personnes venues du Pakistan, du Bangladesh, du Mali, d'Ethiopie, du Nigeria. Si nous les laissons tous entrer, l'Europe sera perdue", a conclu M.Orban.


Dossier:
Crise migratoire (789)

Lire aussi:

850.000 migrants gagneraient l'Europe d'ici 2016
L'Europe au pied du mur anti-migrants
L’avocat de Trump présente au Sénat de Géorgie une première vidéo de «preuve» de fraude électorale
Traversée de l’Algérie avec un âne: le challenge qui passe mal sur les réseaux sociaux
Tags:
immigration clandestine, migrants, chrétiens, migration, musulmans, Union européenne (UE), Dana Rohrabacher, Europe, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook