International
URL courte
11353
S'abonner

Les deux menaces principales pour l'Ukraine sont la Russie et les oligarques, a déclaré le président ukrainien Piotr Porochenko dans une interview accordée au Washington Post (US), à l'Independent (Grande-Bretagne) et au Welt (Allemagne), parue lundi aux USA.

Le président ukrainien Piotr Porochenko
© Photo. Ukrainian Presidential Press Service
La tenue d'élections dans le Donbass sans l'aval de Kiev constituera la "ligne rouge" remettant en cause les ententes intervenues à Minsk, a mis garde M. Porochenko. Cette démarche entraînera, selon lui, "une réaction". Laquelle? "Des sanctions".

Kiev demande toujours aux Etats-Unis de lui accorder des armements, mais uniquement défensifs, a confirmé le chef d'Etat. "Nous ne parlons pas d'armes létales. L'Ukraine est un pays industrialisé qui peut fabriquer des armements. Nous parlons d'armes défensives qui nous aideront à nous défendre", a-t-il dit.

Interrogé sur les problèmes internes de l'Ukraine, le président a fait ressortir celui des oligarques.

"C'est un défi pour l'Ukraine. Nous faisons actuellement face à deux menaces, a-t-il souligné. La menace numéro un est la Russie, la menace numéro deux sont les oligarques".

Quant au cessez-le feu dans la zone du conflit (à savoir dans le Donbass, au sud-est de l'Ukraine), Piotr Porochenko estime que celui-ci témoigne du fait que les insurgés ont changé de tactique. "Ce n'est pas la fin de la guerre", a-t-il affirmé.

"L'Ukraine a rempli les plus menus détails des accords de Minsk, alors que la Russie commence seulement de le faire", selon le président ukrainien.

Piotr Porochenko a refusé de commenter les propos du gouverneur d'Odessa, l'ex-président géorgien Mikhaïl Saakachvili, selon lequel l'Ukraine est gouvernée par un groupe d'oligarques, tout en soulignant que l'homme jouissait toujours de son soutien. A la question de savoir si M. Saakachvili pourrait être premier ministre, il a répondu: "En effet, il ferait un parfait premier ministre de la Géorgie".

Lire aussi:

Poutine exhorte Kiev à dialoguer avec le Donbass
Ukraine/pétitions: Porochenko devrait laisser son poste à Mickey Mouse
Le Donbass devient une zone de conflit gelé
Ukraine: Saakachvili dénonce la "démoralisation" du pouvoir
Tags:
oligarques, Petro Porochenko, Donbass, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook