International
URL courte
Crise migratoire (789)
10662
S'abonner

La réaction de la présidente du Front national fait suite à l'annonce dimanche, par le ministre allemand de l'Intérieur Thomas de Maizière, de rétablir les contrôles frontaliers entre l’Allemagne et l’Autriche.

La présidente du Front national Marine Le Pen a demandé lundi "que le gouvernement français suspende à son tour en urgence les accords de Schengen et rétablisse ses frontières, notamment avec l'Allemagne", face à l'afflux de dizaines de milliers de réfugiés en Europe, a-t-elle indiqué dans un communiqué.

Une telle déclaration intervient alors que Berlin a annoncé dimanche la réintroduction "provisoire" des contrôles à ses frontières avec l'Autriche.

D'après le Front National, Paris devrait faire de même afin d'"éviter que le trop-plein de clandestins dont elle (l'Allemagne, ndlr) ne veut plus ne vienne chez nous", a ajouté Mme Le Pen.

En outre, la présidente du FN a vivement critiqué la politique des autorités allemandes sur l’accueil des migrants en provenance des pays sous-développés, ce qui a provoqué selon elle la situation critique actuelle.

"Après avoir totalement ouvert ses portes aux migrants pour de basses raisons économiques, voyant dans cette masse humaine un réservoir de travailleurs à bas coût, l'Allemagne est soudainement rattrapée par la réalité de sa folie migratoire", a-t-elle raillé.

Elle a estimé de plus que "par suivisme et idéologie, le gouvernement français s'est mis, lui, dans la pire des situations, acceptant de faire peser sur les Français la charge des migrants que l'Allemagne a fait venir en Europe, et que finalement elle ne souhaite plus aussi largement recevoir", en précisant que "c'est aussi et surtout un désaveu terrible pour l'ensemble des responsables politiques français, de l'UMP (Les Républicains) au PS, qui ont constamment rejeté et dénigré les frontières nationales".

Dossier:
Crise migratoire (789)

Lire aussi:

Allemagne: des migrants logés dans le camp de Buchenwald
L'Autriche va recourir à l'armée face à l'afflux de migrants
Munich débordée par l’afflux de migrants
Tags:
migrants, réfugiés, Front national (FN), Marine Le Pen, Autriche, France, Allemagne
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook