Ecoutez Radio Sputnik
    Sénateur US John McCain

    McCain refuse de se rendre au "pays imaginaire"

    © AFP 2017 POOL / Franck Robichon
    International
    URL courte
    Règlement de la situation en Ukraine (2014) (2149)
    16455

    Selon un message publié sur le site officiel du sénateur américain, sa participation aux élections dans la République populaire de Lougansk (LNR) en tant qu'observateur est impossible, car il ne se rend pas dans les "pays imaginaires".

    "Même si d'habitude je ne participe pas aux élections en tant qu'observateur dans les pays imaginaires, je remercie pour cette invitation unique. Si la soi-disant République populaire de Lougansk veut organiser des élections démocratiques, je propose à ses alliés de rendre les armes et prendre part au tour suivant des élections dans une Ukraine libre et unie", a répondu John McCain.

    Brian Rogers, le porte-parole du sénateur, a confirmé son rejet de l'invitation émise par le dirigeant de la LNR Igor Plotintski.

    Lors d'une conférence de presse qui s'est tenue lundi à Lougansk, le dirigeant de la LNR a demandé aux médias de transmettre à John McCain une invitation à visiter la république et à observer le processus de préparation et d'organisation des élections locales. Selon Igor Plotnitski, le sénateur est "la personne la plus honnête, du plus démocrate de tous les démocrates, car il voyage partout dans le monde et raconte à qui veut bien l'entendre les règles et les critères d'une démocratie".

    Les élections locales en Ukraine sont fixées au 25 octobre. Pourtant les autorités de la DNR (République populaire de Donetsk) et de la LNR ont pris la décision d'organiser les élections le 18 octobre et le 1er novembre respectivement.

    En août, Angela Merkel et François Hollande ont déclaré que l'organisation d'élections dans les deux républiques autoproclamées mettrait en question les accords de Minsk, selon lesquels les élections doivent être menées en présence des observateurs de l'OSCE.

    Pourtant, les observateurs peuvent se rendre dans les deux républiques insurgées sur la seule invitation des autorités de Kiev. Les autorités ukrainiennes n'ont pas prié les observateurs de se rendre dans le Donbass, en expliquant que les dates des élections en LNR et en DNR ne sont pas légales.

    Les dirigeants des républiques autoproclamées estiment pour leur part que la loi "sur les élections locales" adoptée par Kiev à titre unilatéral contredit les dispositions des accords de Minsk.

     

    Dossier:
    Règlement de la situation en Ukraine (2014) (2149)

    Lire aussi:

    McCain dénonce la théorie du complot des "trolls" russes
    Ukraine: Porochenko annonce une démobilisation massive
    Processus de paix en Ukraine: de la lumière au bout du tunnel?
    Tags:
    crise en Ukraine, crise, démocratie, observateurs, vote, élections, accords de Minsk II, OSCE, François Hollande, Angela Merkel, Igor Plotnitski, John McCain, Donbass, Lougansk, Donetsk, Ukraine, Washington, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik