International
URL courte
9216
S'abonner

Des membres de la Garde présidentielle ont fait irruption mercredi en plein conseil des ministres à Ouagadougou, arrêtant les ministres, le chef du gouvernement et le président de transition, Michel Kafando, a-t-on déclaré de sources militaires, cités par Reuters.

"L'ensemble du gouvernement, dont le Premier ministre, et le président, sont prisonniers d'un groupe de soldats de la garde présidentielle", a déclaré une source militaire. "Pour le moment, ils n'ont rien exigé".

Des élections présidentielle et législatives sont prévues normalement le 11 octobre au Burkina Faso, où Blaise Compaoré a été chassé du pouvoir par la pression de la rue en octobre 2014 après 27 années à la tête du pays.

.

 

Lire aussi:

«Pédocriminel!»: Jack Lang insulté à Montpellier – vidéo
Incident nucléaire à Taishan: coup dur pour l’EPR made in France, en concurrence avec les USA
L'USS Ronald-Reagan et son groupe aéronaval entrent en mer de Chine du Sud
Navires iraniens en route vers le Venezuela? «Une provocation pour les USA, qui se prennent pour les rois du monde»
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook