International
URL courte
Crise migratoire (789)
5513
S'abonner

Le Vatican a annoncé vendredi qu'il avait pris en charge une famille ayant fui la guerre en Syrie, conformément au souhait du pape de voir chaque paroisse chrétienne abriter des réfugiés.

Originaires de Damas et membres de l'Eglise grecque-catholique melkite, le père, la mère et leurs deux fils sont hébergés près de la basilique Saint-Pierre, a annoncé vendredi l'Aumônerie pontificale, citée par l'AFP.

La famille était arrivée en Italie le 6 septembre, le jour où le pape avait appelé chacune des dizaines de milliers de paroisses catholiques d'Europe, dont les deux du Vatican, à accueillir une famille de réfugiés.

Cette famille de Damas est donc accueillie par la paroisse Santa Anna du Vatican. La paroisse Saint-Pierre doit en accueillir une autre prochainement.

Bien que le pape avait assuré lundi à la radio catholique portugaise Renascença que les deux familles avaient déjà été désignées, l'Aumônerie pontificale a précisé que l'anonymat de la famille de Damas serait maintenu jusqu'à ce que les autorités italiennes aient traité leur demande d'asile.

Osama Abdul Mohsen avec s fils dans les mains, le 16 septembre
© REUTERS / Andrea Comas
La crise migratoire, portée par les guerres et la misère au Moyen-Orient et en Afrique, ne donne aucun signe de ralentissement. Près de 500.000 migrants et réfugiés ont traversé la Méditerranée depuis janvier dernier. Selon le plan de la Commission européenne, les réfugiés doivent être partagés entre les pays de l'UE en proportion de la population, de l'économie et du niveau de vie dans les Etats.
Ainsi, l'Allemagne accueillera 31.443 migrants, la France 24.031 et l'Espagne 14.931.

Quatre pays de l'est, la Hongrie, la Pologne, la Slovaquie et la République tchèque ont rejeté catégoriquement l'idée des quotas.

Dossier:
Crise migratoire (789)

Lire aussi:

Hollande met en garde contre les "dangers" qui menacent Schengen
L’immigration comme remède au suicide de l'Europe
Les principaux chiffres de la crise migratoire en Europe
Un chien protège un garçon de trois ans perdu dans les bois
Tags:
migrants, réfugiés, Pape François, Vatican, Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook