Ecoutez Radio Sputnik
    César Vidal

    "Je ne pensais jamais me retrouver à côté de Depardieu et Seagal"

    © Flickr/ HazteOir.org
    International
    URL courte
    21541

    Le journaliste espagnol Cesar Vidal (La Razon) s’est retrouvé sur la liste des personnes visées par les sanctions ukrainiennes. Il a été étonné de voir son nom côtoyer ceux d'acteurs célèbres.

    M.Vidal a fait remarquer qu'au début, il s'était retrouvé sur la liste noire avec deux autres journalistes espagnols qui avaient disparu en Syrie, en juillet dernier. Selon M.Vidal, le président Piotr Porochenko, qu'il qualifie de "propriétaire de l'entreprise chocolatière régnant en Ukraine", a décidé d'inscrire les trois journalistes sur la liste noire. Les deux journalistes disparus en Syrie ont été retirés de la liste, mais M.Vidal y figure encore.

    Les autorités ukrainiennes ont expliqué leur décision de laisser M.Vidal sur la liste noire par le fait que "le citoyen espagnol Cesar Vidal a participé comme observateur à un référendum illégal, et a fait des déclarations sur le caractère artificiel de l'Ukraine en tant qu'Etat". L'entrée sur le territoire ukrainien est désormais interdite au journaliste.

    "Sur la liste noire mentionnée, où se trouvent près de 400 personnes du monde entier, il y a beaucoup d'artistes, d'intellectuels, ou de journalistes. il y a aussi l'un de mes réalisateurs préférés — le génial Nikita Mikhalkov, qui a un Oscar pour son magnifique "Soleil trompeur". A vrai dire, qu'est-ce qui peut être plus gratifiant que de se retrouver sur la même liste d'acteurs comme Depardieu et Seagal, et avec le réalisateur Mikhalkov?" a écrit le journaliste espagnol.

    Mercredi dernier, l'Ukraine a adopté des sanctions contre un certain nombre de personnes physiques. Les citoyens de plus de deux dizaines de pays se trouvent sur la liste. Jeudi dernier, les autorités ukrainiennes ont décidé d'apporter des corrections dans la liste en retirant certains journalistes occidentaux.

    Lire aussi:

    L'Ukraine sous le poids de ses sanctions
    Sanctions ukrainiennes: les journalistes de la BBC retirés de la liste
    Kiev décrète des sanctions contre des journalistes occidentaux
    Porochenko exhorte ses homologues à élargir les sanctions antirusses
    Tags:
    journalisme, liste noire, sanctions, Steven Seagal, Gérard Depardieu, Nikita Mikhalkov, Petro Porochenko, Europe, Ukraine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik