Ecoutez Radio Sputnik
    Migrants

    Migrants: la Hongrie propose une force militaire européenne en Grèce

    © REUTERS / Marko Djurica
    International
    URL courte
    21284
    S'abonner

    La Hongrie a proposé à l’Union européenne un plan pour lutter contre la crise migratoire actuelle, qui prévoit la création de forces militaires spéciales, a annoncé le ministre hongrois des Affaires étrangères Peter Szijjarto.

    Le ministre hongrois, en visite à Belgrade, a annoncé que la proposition de Budapest consistait en la constitution de forces militaires spéciales pour défendre les frontières de la Grèce face à l'afflux de migrants. Il semble que cette idée soit liée au fait que c'est précisément la Grèce qui est la première étape de l'itinéraire des migrants vers les pays d'Europe occidentale.

    Selon M.Szijjarto, il s'agirait de forces militaires de l'Union européenne. La création de telles forces constitue l'un des points du plan de lutte contre la crise migratoire actuelle.

    Selon le ministre hongrois, si de telles forces étaient créées, la Grèce devrait indiquer le nombre de points de contrôle ainsi que d'autres éléments de l'infrastructure à défendre. M.Szijjarto a déclaré que tout le financement nécessaire devrait être réparti entre les pays de l'Union européenne.

    La crise migratoire actuelle est l'une des plus graves dans l'histoire contemporaine de l'Europe. Les migrants arrivent dans les pays balkaniques pour ensuite partir pour les pays d'Europe occidentale. L'itinéraire des réfugiés passait par la Hongrie, qui a finalement fermé sa frontière, et les migrants ont commencé à chercher d'autres voies, notamment via la Croatie.

    Lire aussi:

    Migrants: la Croatie bloque des passages frontaliers
    Crise des migrants: Béziers et Ménard au centre de la polémique
    Hongrie: gaz lacrymogène et canons à eau déployés contre les migrants
    Face au mur hongrois, les migrants transitent par la Croatie
    Tags:
    crise migratoire, migrants, réfugiés, Union européenne (UE), Peter Szijjarto, Europe, Grèce, Hongrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik