International
URL courte
8133
S'abonner

Les djihadistes du Front al-Nosra auraient exécuté plus de 50 membres des forces gouvernementales syriennes dans le nord-ouest du pays.

Selon l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH; Londres), les djihadistes de l'Etat islamique ont fusillé 56 militaires syriens dans une base aérienne située dans le nord-ouest du pays.

L'exécution aurait eu lieu plus tôt dans la semaine. La base en question, qui se trouve dans la province d'Idlib, a été prise le 9 septembre dernier par les combattants du groupe Front al-Nosra, branche syrienne de la nébuleuse terroriste Al-Qaїda.

Plus tôt dans la journée de samedi, les médias occidentaux se référant à l'OSDH ont rapporté que l'aviation syrienne avait bombardé les positions de l'Etat islamique à Palmyre, faisant au moins 13 morts dans les rangs des terroristes.

Auparavant, les avions syriens ont attaqué la ville de Raqqa, fief de l'EI dans le nord du pays.

Lire aussi:

Syrie: l'EI a exécuté près de 100 personnes en un mois
Syrie: l'Etat islamique exécute 400 civils à Palmyre
L'EI exécute 15 chrétiens assyriens enlevés en Syrie
Le Drian assure sans plaisanter envisager une frappe nucléaire russe sur l’Europe
Tags:
crise syrienne, militaires, exécution, terrorisme, djihadisme, Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH), Front al-Nosra, Al-Qaïda, Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook