International
URL courte
Nucléaire coréen (374)
1017
S'abonner

Washington se dit disposé à négocier avec la Corée du Nord, mais n'acceptera jamais qu'elle soit un Etat nucléaire militaire.

Les Etats-Unis sont intéressés à renouer le dialogue avec Pyongyang dans le but de faire redémarrer les négociations sur la dénucléarisation de la péninsule coréenne, a déclaré dans une interview à l’agence sud-coréenne Yonhap, le représentant spécial américain pour la Сorée du Nord Sung Kim. 

"Peu importe où ces négociations ont lieu, à Pyongyang ou ailleurs (…) Le Nord doit revenir à la table des négociations et respecter son engagement de dénucléarisation avec l’abandon de son programme nucléaire", a souligné le diplomate. 

Et d'ajouter que les Etats-Unis étaient ouverts au dialogue afin de reprendre des négociations crédibles et significatives. 

"Ce n’est pas une promesse sans fondement. Nous sommes prêts à discuter", a indiqué M.Kim, constatant que Pyongyang ne voulait pas de discussions sur la dénucléarisation.

Le secrétaire d’Etat américain John Kerry a affirmé auparavant que les Etats-Unis ne reconnaîtraient jamais à Pyongyang le droit de posséder l'arme nucléaire. 

"Notre position est explicite: nous n’accepterons pas que la Corée du Nord soit un Etat nucléaire militaire, tout comme nous l’avions dit pour l’Iran", a insisté M.Kerry.

Toutefois, à la différence de Téhéran, Pyongyang a déjà procédé à plusieurs essais de bombe nucléaire plus ou moins réussis depuis octobre 2006, bien que la Corée du Nord soit déjà sous le coup de sanctions des Nations unies pour ses essais balistiques et nucléaires.

Lancées en 2003 à Pékin, les négociations à six (Chine, deux Corées, Etats-Unis, Japon et Russie) sur le nucléaire nord-coréen ont été suspendues fin 2008.

Dossier:
Nucléaire coréen (374)

Lire aussi:

Nucléaire coréen: Pyongyang accuse Washington de mentir
Nucléaire nord-coréen: Washington et Séoul signent un accord de dissuasion
Nucléaire coréen: Pyongyang appelle les Six à un dialogue sans préalable (médias)
Tags:
négociations, nucléaire, ONU, John Kerry, Sung Kim, États-Unis, Pyongyang, Corée du Nord
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook