International
URL courte
Crise migratoire (789)
0 124
S'abonner

L’entrepreneur égyptien Naguib Sawiris a déclaré avoir trouvé deux îles grecques privées sur lesquelles pourraient vivre des migrants, rapporte la chaîne américaine CNN.

"Nous sommes entrés en contact avec leurs propriétaires qui sont intéressés et prêts à poursuivre les négociations", a souligné M. Sawiris.

Selon l'entrepreneur, il a l'intention de nommer l'une des îles en l'honneur d'Aylan Kurdi, l'enfant syrien mort dans le naufrage d'une embarcation de migrants qui tentait de rejoindre la Grèce depuis la ville turque de Bodrum.

"Cette image m'a bouleversé. Je ne peux pas rester les bras croisés et faire semblant que cela ne me concerne pas", fait-il remarquer.

L'entrepreneur avait déclaré plus tôt être prêt à acheter une ou plusieurs îles afin de les adapter à la vie des migrants d'Afrique et du Proche-Orient. Même si son idée était d'abord considérée comme grotesque, M. Sawiris a toutefois annoncé avoir reçu "de nombreux messages intéressés" de la part d'investisseurs potentiels.

"Je vais faire bâtir un petit port ou un quai pour bateaux. Je vais embaucher des ouvriers pour construire des écoles, des hôpitaux, une université et un hôtel. Je compte accueillir entre 100 et 200.000 réfugiés", a-t-il ajouté.

Selon les médias occidentaux, Naguib Sawiris a souligné que l'achat d'un tel territoire lui coûterait entre 10 millions de dollars et 100 millions de dollars. Il a toutefois avoué que la création de l'infrastructure nécessaire à la vie de tant de gens était une tâche très compliquée.

 

Dossier:
Crise migratoire (789)

Lire aussi:

Caricatures du petit Aylan: Charlie Hebdo au centre d'un nouveau scandale
Charlie Hebdo récompensé pour sa satire dépassant les bornes
Enfant syrien noyé: la photo de trop?
Un astéroïde géant fonce droit sur la Terre
Tags:
crise migratoire, Naguib Sawiris, Aylan Kurdi, Méditerranée, Grèce
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik