Ecoutez Radio Sputnik
    L'Office fédéral de police criminelle (BKA)

    Allemagne: un terroriste présumé de l'EI parmi les réfugiés

    © Flickr/ Uli Herrmann
    International
    URL courte
    Menace terroriste en Europe (341)
    2739

    Selon une enquête des autorités allemandes, un réfugié syrien accueilli dans le land de Brandebourg (nord-est) aurait commis des meurtres sur ordre de l'EI.

    L'Office fédéral de police criminelle (BKA) soupçonne un réfugié syrien logé dans le Brandebourg d'être membre du groupe djihadiste Etat islamique (EI), rapportent les journaux Welt am Sonntag et Tagesspiegel.

    Le terroriste présumé, qui réside dans un foyer pour réfugiés, a raconté qu'il avait pris part aux activités de l'EI et notamment perpétré des meurtres sur ordre des terroristes. Ses voisins ont secrètement enregistré ces aveux sur un téléphone portable et remis cet enregistrement au parquet.

    Les organes judiciaires du Brandebourg ont confirmé cette information au journal Tagesspiegel. Un représentant des services secrets a qualifié le Syrien de "personne qui présente une menace".

    Selon le ministre de l'Intérieur et des Affaires communales du Brandebourg, Karl-Heinz Schröter, il y aurait plusieurs dizaines de djihadistes dans ce land.

    D'après le Tagesspiegel, la police a déjà mené en janvier des perquisitions à Berlin dans le cadre d'une enquête sur l'appartenance d'un réfugié à un groupe terroriste. La police a découvert des preuves attestant que le groupe djihadiste en question opérait en Syrie.


    Dossier:
    Menace terroriste en Europe (341)

    Lire aussi:

    Hongrie: deux terroristes parmi des réfugiés syriens
    La photo de l’homme à l’origine de l’explosion à Lyon publiée
    EN CONTINU Au moins 13 blessés dans une explosion à Lyon: Macron parle d’une «attaque» (images)
    Au Maroc, «l’atmosphère est particulièrement hostile à ceux qui ne veulent pas jeûner»
    Tags:
    crise migratoire, migrants, terrorisme, réfugiés, Etat islamique, Karl-Heinz Schröter, Brandebourg, Allemagne
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik