Ecoutez Radio Sputnik
    La super Lune de sang

    La "super Lune de sang" émerveille la planète

    © REUTERS/ Kacper Pempel
    International
    URL courte
    0 3154211

    Vous avez raté le spectacle exceptionnel de la Lune rouge qui a eu lieu dans la nuit? Pas de souci! Plusieurs photographes ont réussi à immortaliser cet événement.

    Passant au plus près de la Terre, la Lune a offert un spectacle exceptionnel dans la nuit du 27 au 28 septembre, se colorant de rouge avant de proposer une éclipse.

    Du continent américain au Proche-Orient, l'éclipse totale de Lune a été visible pendant plus d'une heure, de 4h11 à 5h23 de Paris. Pour les moins de 33 ans, c'était la première occasion de voir la "super Lune de sang". La dernière combinaison d'une éclipse lunaire et d'une super Lune remonte en effet à 1982, selon la Nasa, et la prochaine ne se produira pas avant 2033.

    Cette "super Lune de sang" est le résultat de la conjonction rare de deux phénomènes astronomiques.

    Aux premières heures de lundi, la Lune était à son périgée, point le plus proche de la Terre. Elle est alors apparue 30% plus lumineuse et 14% plus grande. De plus, la Terre était lundi parfaitement alignée avec la Lune et le Soleil, privant ainsi la Lune, qui ne produit pas sa propre lumière, de la lumière qu'elle reçoit du Soleil et qui lui donne normalement sa couleur blanche.

    Cependant quelques rayons de lumière, déviés par l'atmosphère de la Terre ont continué de l'éclairer et sont venus jeter cette étrange lumière rouge sur l'astre lunaire, rapporte l'AFP.

    Ce spectacle rare a poussé plusieurs photographes se lever très tôt ou même à faire une nuit blanche. Munis de leurs appareils photo, ils ont réussi à immortaliser ce phénomène et à poster leurs photos éblouissantes sur les réseaux sociaux. 

    Lire aussi:

    Une super Lune de sang exceptionnelle
    Profitez des éclipses solaires totales, elles sont comptées!
    A sa naissance, la Lune était une terre très hostile
    Tags:
    éclipse lunaire
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik