Ecoutez Radio Sputnik
    Session du Conseil de sécurité

    Onu: les Etats-Unis bloquent un projet de déclaration russe sur la Syrie

    © Sputnik. Ministère russe des Affaires étrangères
    International
    URL courte
    Situation en Syrie (2014) (607)
    697044596

    Le projet de déclaration sur la situation en Syrie élaboré par la Russie, qui préside actuellement le Conseil de sécurité, a été bloqué par les Etats-Unis, a rapporté le représentant permanent de la Russie auprès de l'Onu.

    "La déclaration a été bloquée. Les Américains ont dit qu'ils ne voulaient pas travailler sur notre document", a fait savoir Vitali Tchourkine, représentant permanent de la Russie auprès de l'Onu.

    La déclaration devait être adoptée lors d'une réunion ministérielle du Conseil de sécurité qui se tiendra le 30 septembre.

    Auparavant le New York Times avait publié des commentaires portant sur les plans de Moscou visant à créer un centre de coordination de lutte contre le groupe Etat islamique au Proche-Orient. Cette initiative a été évoquée par le président russe Vladimir Poutine lors de son intervention à l'Assemblée générale de l'Onu et dans son interview aux chaînes de télévision américaines CBS et PBS.

    Le secrétaire d'Etat américain John Kerry avait également exprimé dimanche, lors d'un entretien avec le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov, son désir de rendre les actions de la coalition antiterroriste plus coordonnées.

    Pourtant, les dirigeants de la coalition antiterroriste conduite par les Etats-Unis ont déclaré qu'ils n'approuvaient pas la création de ce genre de centre de coordination. Selon le New York Times, "l'influence militaire et politique croissante de la Russie en Syrie a pris les Etats-Unis au dépourvu".

    Depuis 2011, la Syrie est déchirée par un conflit armé qui a fait plus de 250.000 morts. Début 2014, le groupe djihadiste Etat islamique a commencé à intensifier son activité dans la région en cherchant à créer un califat sur les territoires irakiens et syriens tombés sous son
    contrôle.

    Connu pour sa cruauté extrême, le groupe Etat islamique est considéré comme organisation terroriste par de nombreux Etats et est accusé par l'Onu, l'UE, les Etats-Unis ou encore la Ligue arabe, d'être responsable de crimes contre l'humanité, de crimes de guerre, de nettoyage ethnique et de génocide.

    Depuis août 2014, une coalition internationale conduite par les Etats-Unis intervient militairement contre ce groupe.

    De son côté, la Russie réalise des livraisons d'armes en vertus de contrats conclus avec le gouvernement syrien pour l'aider dans sa lutte contre l'Etat islamique.

     

    Dossier:
    Situation en Syrie (2014) (607)

    Lire aussi:

    Villepin sur la Syrie: la Russie en initiative, l'Occident sur la défensive
    Poutine à la TV américaine: "la Syrie ne doit pas devenir une nouvelle Somalie"
    Poutine fait preuve d’une grande intelligence stratégique avec son initiative en Syrie
    Tags:
    lutte antiterroriste, coalition, terrorisme, guerre, crise syrienne, crise, Conseil de sécurité de l'Onu, ONU, Vitali Tchourkine, Moscou, Russie, Proche-Orient, Syrie, New York, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik