Ecoutez Radio Sputnik
    Chef de la diplomatie chinoise Wang Yi

    Pékin: l'avenir de la Syrie relève de la volonté de son peuple

    © REUTERS/ Wu Hong/Pool
    International
    URL courte
    Situation en Syrie (2014) (607)
    273179470

    Le conflit syrien ne peut être réglé que par des moyens politiques, et le processus de transition politique en Syrie doit être choisi par les Syriens eux-mêmes, estime le ministère chinois des Affaires étrangères.

    Lors du règlement du conflit syrien, il faut tenir compte de la nécessité d'activités antiterroristes à l'intérieur de la Syrie, ainsi que du fait que l'avenir de ce pays doit être décidé par son peuple, a déclaré mercredi devant les journalistes le porte-parole de la diplomatie chinoise Hong Lei. 

    "La Chine est persuadée que le conflit syrien ne peut être réglé que par des moyens politiques. Des méthodes militaires ne constituent pas d'issue à la situation actuelle (…) Il est nécessaire d'accorder une assistance humanitaire à la Syrie et à ses pays voisins. Par ailleurs, on doit tenir compte de la nécessité d'une activité antiterroriste à l’intérieur même de la Syrie", a résumé le diplomate la vision chinoise du règlement du conflit syrien.

    Et de souligner que l'avenir de la Syrie et le processus de transition politique dans ce pays ne relevaient que de la volonté du peuple syrien.

    "Pour régler ce conflit, nous devons trouver ce juste milieu qui réponde aux intérêts de toutes les parties. La Chine est prête à coopérer avec la communauté internationale pour arriver à cet objectif", a poursuivi le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères. 

    Auparavant, le chef de la diplomatie chinoise Wang Yi a déclaré, selon l'agence Chine Nouvelle, que Pékin ne cesserait d'accorder une assistance humanitaire urgente aux Syriens, y compris aux réfugiés syriens dans d'autres pays.

    Dossier:
    Situation en Syrie (2014) (607)

    Lire aussi:

    Syrie: Poutine se félicite de la coopération avec la Chine
    Syrie: Russie et Chine auront une position commune devant l'ONU
    Syrie: la Chine appelle le gouvernement et l'opposition au dialogue
    Tags:
    transition, Hong Lei, Wang Yi, Pékin, Chine, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik