Ecoutez Radio Sputnik
    Le président Bachar al-Assad salue ses partisans lors d'un événement pour commémorer les martyrs dans une école le 6 mai 2015

    Syrie: 54% des Français pour une alliance avec Assad face à Daech

    © REUTERS/ SANA/Handout via Reuters
    International
    URL courte
    12688633

    54% des Français se déclarent favorables "à ce que la communauté internationale s'allie au président syrien Bachar al-Assad pour combattre Daech", indique un sondage Elabe pour BFMTV diffusé mercredi.

    45% des personnes interrogées y sont cependant opposées.

    Les sympathisants de la droite et du centre, mais aussi ceux du FN, se disent quant à eux à 64% favorables à une telle alliance.

    La perspective d'une alliance avec le président syrien est en revanche rejetée par une majorité des sympathisants de gauche, qui y sont opposés à 54%, contre 45% d'un avis contraire.

    Selon le sondage, plus de deux Français sur trois (67%) approuvent les frappes aériennes décidées par François Hollande en Syrie contre Daech.

    Ils sont en revanche 32% à les désapprouver. Chez les seuls sympathisants de gauche, le taux d'approbation monte même à 80%, contre seulement 19% d'un avis contraire. 71% des sympathisants de droite et du centre y sont également favorables, de même que 69% de ceux du Front national.

    L'enquête a été réalisée les 29 et 30 septembre sur internet auprès de 1.002 personnes de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas.

    La question du maintien du président syrien au pouvoir est une pomme de discorde entre l’Occident et la Russie. Les Etats-Unis et leurs alliés ont longtemps insisté sur le départ d’Assad comme préalable à un processus de paix. De son côté, la Russie rappelle que l’armée syrienne est une des seules forces à combattre au sol les djihadistes, et indique qu'en cas d'effondrement de la structure étatique du pays, l'avancée de l'Etat islamique deviendra incontrôlable.

    L'Armée de l'air russe a entamé mercredi une opération militaire contre l'EI en Syrie sur décision du président russe Vladimir Poutine et à la demande du président syrien Bachar el-Assad. Les frappes aériennes russes ciblent les sites militaires, les centres de communication, les transports, ainsi que les stocks d'armes, de munitions et de combustible appartenant à l'EI.

    Lire aussi:

    Lutte contre l’EI: Poutine invite tous les pays à coopérer
    La Russie réalise ses premières frappes en Syrie
    Assad: la coalition dirigée par les USA n’a jamais réellement lutté contre le terrorisme
    Tags:
    sondage, Bachar el-Assad, Syrie, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik