Ecoutez Radio Sputnik
    Aeroflot.  Airbus A319

    Kiev, va-t-il dialoguer avec Moscou sur la fermeture des espaces aériens?

    © Sputnik. Iliya Pitalev
    International
    URL courte
    142843452

    Il s'agit de la récente décision du premier ministre ukrainien de mener des discussions avec Moscou suite aux mesures de réponse russes d'introduire des "sanctions aériennes" à l'encontre Kiev.

    Le ministère russe des Transports n'a pas reçu de demande de Kiev proposant de mener des consultations sur l'interdiction de survoler l'espace aérien russe par les compagnies aériennes ukrainiennes, a déclaré le ministre russe des Transports Maxime Sokolov aux journalistes.

    Mercredi, M. Iatseniouk a confié au ministre ukrainien des Infrastructures de mener des consultations avec Moscou à la suite de la récente décision de la Russie de prendre des mesures en réponse aux sanctions de Kiev contre les compagnies aériennes russes.

    "Pas encore", a déclaré M. Sokolov, en répondant à la question concernant la proposition ukrainienne.

    La semaine dernière, le premier ministre ukrainien Arseni Iatseniouk avait déclaré que les compagnies russes seraient interdites dans le pays à compter du 25 octobre, y compris Aeroflot et Transaero.

    Par la suite, la Russie a pris une mesure identique en réponse à cette décision.

    Lire aussi:

    La Russie contrainte de répliquer si l'Ukraine lui ferme son espace aérien
    Les USA demandent à l'Irak de fermer son espace aérien aux avions russes
    L’Ukraine ferme son espace aérien aux avions humanitaires russes pour la Syrie
    Tags:
    espace aérien, Transaero, Aeroflot, Maxim Sokolov, Arseni Iatseniouk, Ukraine, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik