Ecoutez Radio Sputnik
    Ligne de la police. Image d'illustration

    Les fusillades sont devenues "une routine", déplore Obama

    © Flickr/ Tony Webster
    International
    URL courte
    1380388

    Après la fusillade meurtrière qui a fait plusieurs morts jeudi dans une université de l'Oregon, Barack Obama a exprimé sa tristesse et sa colère face à un phénomène devenu "routinier" aux Etats-Unis.

    En outre, le président américain a appelé une nouvelle fois le Congrès à légiférer pour mieux encadrer l'utilisation des armes à feu.

    "D'une certaine manière, cela est devenu une routine. La couverture médiatique est devenue une routine. Ma réponse ici au podium a fini par devenir une routine. Et la réponse de ceux qui s'opposent à toute loi de bon sens sur les armes est — elle aussi — devenue une routine", a déclaré Barack Obama dans la salle de presse de la Maison-Blanche.

    "L'idée selon laquelle la violence par les armes serait d'une nature différente, que notre liberté et notre constitution nous empêchent de légiférer, même modestement, sur la façon dont nous utilisons ces armes (…) cela n'a aucun sens!", a lancé le président américain, cité par l'AFP.

    Prenant les Américains à partie, M.Obama a appelé ces derniers à élire leurs prochains parlementaires en regardant leur position sur les armes à feu.

    Après une fusillade sanglante en 2012 Barack Obama avait déjà tenté de faire durcir la législation et même avait lancé un appel à agir au Congrès. Néanmoins, quatre mois plus tard, les élus sonnaient le glas d'une réforme.

    La fusillade survenue à Roseburg, sur un campus universitaire de l'Oregon, faisant au moins une dizaine de morts et plusieurs blessés, est loin d'être unique. Les fusillades sont très fréquentes dans les lycées et universités aux Etats-Unis — l'une d'elles avait déjà eu lieu dans un lycée du Dakota du sud mercredi faisant un blessé et une autre début septembre dans une université de Sacramento avait fait un mort et deux blessés.

    Le 16 avril 2007, un étudiant de 23 ans avait tué 32 personnes avant de se donner la mort sur le campus de l'université de Virginia Tech, à Blacksburg (Virginie). C'est le pire massacre de l'histoire du pays en temps de paix.

    Un jeune homme de 20 ans avait massacré 26 personnes, dont 20 enfants, dans l'école de Sandy Hook à Newtown (Connecticut), le 14 décembre 2012.

    En août, le meurtre en direct à la télévision de deux journalistes, abattus par un ancien collègue mécontent, avait une nouvelle fois réveillé le débat sur le contrôle des armes à feu dans le pays. Mais sans provoquer de changement.

    Lire aussi:

    Fusillade dans un cinéma de Louisiane: trois morts, dont le tireur
    USA: un quartier de la capitale bouclé à cause d'une fusillade
    Etats-Unis: un crime de masse tous les jours en moyenne
    Tags:
    fusillade, présidence américaine, Barack Obama, Oregon, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik