Ecoutez Radio Sputnik
    Les avions militaires russes à Lattaquié

    La base aérienne de Lattaquié, cœur des opérations anti-EI (vidéo)

    © Sputnik. Dmitry Vinogradov
    International
    URL courte
    La lutte contre Daech (227)
    154819531

    En Syrie, la base aérienne de la ville de Lattaquié représente l'épicentre de la lutte contre le groupe terroriste Etat islamique, d'où débute toute attaque anti-djihadiste, indique le correspondant de la chaîne RT Murad Gazdiev, dans un reportage exclusif.

    La base aérienne de Lattaquié est le point de départ de tout avion militaire visant à frapper les positions de l'Etat islamique en Syrie. La sécurité dans la région est considérablement renforcée, car Lattaquié est située à 40 kilomètres des positions des islamistes, à moins d'une heure en voiture, précise le correspondant.

    Su-25. Lattaquié. Syrie.
    © Sputnik. Exclusif. Dmitri Vinogradov

    Actuellement, le programme d'attaques aériennes via Lattaquié est bien chargé. Bien que les militaires russes sur place ne soient pas bavards, M. Gazdiev a pourtant réussi à obtenir quelques détails sur la marche des opérations militaires en Syrie, concernant notamment le choix de telle ou telle cible. Contrairement aux informations des médias occidentaux, ce choix n'est pas effectué en fonction des indications des troupes syriennes.

    "Les données sur les attaques aériennes ont été analysées, et la vérification provenant de nombreuses sources a apporté la preuve que les frappes aériennes russes avaient été effectuées sur des objets appartenant à l'infrastructure terroriste de l'EI. Les attaques aériennes impliquant des civils ne faisaient pas partie de notre plan d'actions et n'ont donc pas été effectuées", a expliqué Igor Klimov, colonel et porte-parole du ministère russe de la Défense.

    Selon le correspondant de RT, cela pourrait signifier que des drones sont envoyés pour espionner toute sorte de cible potentielle, ou bien que des conversations radio sont interceptées afin de déterminer où les islamistes peuvent se trouver à l'heure qu'il est.
    Un autre fait digne d'intérêt est que les avions en train d'atterrir tendent à manœuvrer, à changer d'angle de vol, pour compliquer le travail des éventuels espions aux alentours.

    Dossier:
    La lutte contre Daech (227)

    Lire aussi:

    Frappes russes en Syrie: l’Onu avoue s’être trompée
    La Russie a envoyé plus de 50 avions et hélicoptères en Syrie
    Syrie: les forces aériennes russes ciblent les bases de l’EI
    Syrie: des jets russes Sukhoi contre l’Etat islamique
    Syrie: les avions russes détruisent un centre de commandement de l'EI (vidéo)
    Tags:
    avions militaires, frappe aérienne, Etat islamique, Syrie, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik