International
URL courte
25753
S'abonner

La coalition anti-EI dirigée par Washington a mené vendredi 28 frappes sur les positions de l'EI en Irak, selon le Commandement central des États-Unis.

Huit frappes aériennes, dont six dans le Gouvernorat d'Hassaké, ont atteint les positions du groupe terroriste Etat islamique en Syrie, ce qui constitue un retour à la normale dans le rythme des bombardements depuis le début des frappes de l'aviation russe contre l'EI.

Vingt frappes ont été menées contre l'Irak. Les territoires autour de neuf villes irakiennes ont été bombardés.

L'Armée de l'air russe a entamé mercredi une opération militaire contre l'EI en Syrie sur décision du président russe Vladimir Poutine et à la demande du président syrien Bachar el-Assad. D'après le ministère russe de la Défense, des avions russes ont détruit un centre de commandement de l'Etat islamique et au total plus de dix cibles de l'EI.


Lire aussi:

Macron et Erdogan ont allongé leur entretien, «une clarification sur l’islam a été faite»
Mila s’estime «abandonnée par une nation fragile et lâche» - vidéo
Affaire Duhamel: l'enquête classée sans suite pour cause de «prescription»
L’achat de dette souveraine russe désormais interdit aux institutions financières américaines
Tags:
coalition, frappe aérienne, Syrie, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook