Ecoutez Radio Sputnik
    Piotr Porochenko inspecte les troupes ukrainiennes

    Donbass: Kiev entame le retrait de ses armes légères

    © REUTERS/ Mykola Lazarenko
    International
    URL courte
    32442381

    L'état-major ukrainien annonce le 3 octobre le début du retrait des armes d'un calibre de moins de 100 millimètres de la "ligne de contact" dans le Donbass.

    "Le processus de retrait commence par la mise au point d'une liste des armes et des équipements militaires à retirer de la ligne de front entre les bélligérants", a expliqué le porte-parole de l'Etat-major général des Forces armées nationales Vladislav Seleznev.

    M.Seleznev n'a pas précisé à quelle heure le retrait des équipements avait commencé.

    Plus tôt dans la journée de samedi, la "république populaire" de Lougansk (LNR) a également procédé au retrait de ses chars de la ligne de contact avec les forces gouvernementales.

    Le président ukrainien Piotr Porochenko a promis de procéder au retrait des armes ukrainiennes d’un calibre inférieur à 100 millimètres suite au sommet au format Normandie tenu le 2 octobre à Paris.

    D'après le document paraphé le 29 septembre, les armes doivent être retirées dans une zone de 15 km derrière la ligne de contact entre les parties du conflit, en deux étapes. La première doit commencer dans deux jours et durer 15 jours, la seconde devrait durer 24 jours.  Il est précisé que l'accord entrera en vigueur dès que les chefs indépendantistes l'auront signé. Le 30 septembre, les dirigeants de la LNR et de la DNR, Igor Plotnitski et Alexandre Zakhartchenko, ont accolé leurs signatures.

    Les accords de Minsk, signés le 12 février dernier par les dirigeants de la Russie, de l'Ukraine, de la France et de l'Allemagne, comportent de nombreuses dispositions, notamment le retrait des armes lourdes et des forces armées étrangères du pays et le début d'un dialogue sur les élections locales dans le sud-est de l'Ukraine.


    Lire aussi:

    Poutine, Hollande, Merkel et Porochenko réunis à huis clos
    Obama: la réalisation rapide des accords de Minsk est possible
    Les USA balaient Minsk II, les médias allemands complices
    Obama/Merkel: maintien des sanctions en cas de violation des accords de Minsk
    Tags:
    retrait, accords de Minsk II, élections, format Normandie, OSCE, Vladislav Seleznev, Alexandre Zakhartchenko, Igor Plotnitski, Edouard Bassourine, Piotr Porochenko, François Hollande, Angela Merkel, Vladimir Poutine, Lougansk, Donetsk, France, Ukraine, Allemagne, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik