Ecoutez Radio Sputnik
    Arseni Iatseniouk

    Le bout du tunnel encore "très loin" selon Kiev

    © Sputnik. Maxim Blinov
    International
    URL courte
    191729132

    Le conflit dans le Donbass risque de perdurer, estime le premier ministre ukrainien Arseni Iatseniouk.

    Intervenant samedi dans la ville de Tchernovtsy (ouest), le chef du gouvernement a appelé les combattants ayant pris part à l'opération dite antiterroriste dans le sud-est du pays à joindre les rangs de la police ukrainienne.

    "Malheureusement, la fin de la guerre est encore très loin, mais ceux qui ont été démobilisés doivent pouvoir prendre leur place dans le système des forces de l'ordre du pays", a déclaré M.Iatseniouk.

    "Ils savent défendre leurs camarades, épauler leur commandant. Ils savent apprécier l'importance de l'Etat", a-t-il souligné.

    Ces déclarations interviennent sur fond d'annonce, ce samedi 3 octobre, du retrait des armes légères de la ligne de contact entre forces gouvernementales et brigades indépendantistes des "républiques populaires" de Donetsk et de Lougansk.

    Kiev mène depuis le 15 avril 2014 une opération militaire d'envergure en vue de réprimer la révolte qui a éclaté dans le Donbass suite au renversement du président ukrainien Viktor Ianoukovitch en février 2014. Selon un rapport de l'Onu, le conflit ukrainien a fait près de 7.000 morts et plus de 17.000 blessés. Près de 5 millions d'habitants de la région sont touchés par le conflit.

    Lire aussi:

    Dirigeant indépendantiste: des décennies pour régler le conflit en Ukraine
    Ukraine: le conflit a fait plus de 7.000 morts
    Conflit en Ukraine: les "lignes rouges" pour la Russie
    Tags:
    combat, guerre, hostilités, crise en Ukraine, Arseni Iatseniouk, Donbass, Ukraine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik