International
URL courte
431613
S'abonner

Les frappes aériennes russes contre les djihadistes de l'Etat islamique en Syrie contribuent à éradiquer le terrorisme dans ce pays, estime le ministre égyptien des Affaires étrangères Sameh Choukri.

Il s'agit de la première réaction officielle de la part de l'Egypte concernant l'opération menée par l'aviation russe sur le territoire syrien.

"Selon nos estimations, l'implication de la Russie dans cette lutte, avec son potentiel et ses capacités, aura pour effet de contenir et éradiquer le terrorisme en Syrie", a déclaré le chef de la diplomatie égyptienne dans une interview accordée à la chaîne de télévision saoudienne Al-Arabiya.

Mercredi 30 octobre, l'armée de l'air russe a entamé une opération militaire contre l'EI en Syrie à la demande du président syrien Bachar el-Assad et sur décision de son homologue russe Vladimir Poutine.

Les frappes aériennes russes ciblent les sites militaires, les centres de communication, les transports, ainsi que les stocks d'armes, de munitions et de combustibles appartenant à l'EI. Les cibles sont déterminées sur la base des données fournies par les services de renseignement russes et syriens, notamment par la reconnaissance aérienne.

Depuis le début de l'opération, l'aviation russe a réalisé plus de 60 vols en Syrie, détruisant près de 50 objets d'infrastructure des terroristes, selon l'Etat-major des forces armées russes.

Lire aussi:

Syrie: les avions russes détruisent un centre de commandement de l'EI (vidéo)
L'UE penche pour la solution russe en Syrie
Armée russe en Syrie
Un «tueur de chiens» vivant dans l’eau découvert sur une plage australienne - photo
Tags:
djihadisme, lutte antiterroriste, aviation, frappe aérienne, Etat islamique, Bachar el-Assad, Sameh Choukri, Vladimir Poutine, Egypte, Russie, Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook