Ecoutez Radio Sputnik
    Contestation en Moldavie

    La Moldavie prend les journalistes russes en grippe

    © Sputnik. Ruslan Shalapuda
    International
    URL courte
    52686752

    Au cours des dernières 24 heures, deux équipes de la chaîne de télévision russe NTV ont été interpellées en Moldavie avant d'être renvoyées en Russie.

    Samedi 3 octobre, un correspondant, un opérateur et un ingénieur du son de la chaîne russe ont été interpellés à l'aéroport de Chisinau sous prétexte qu'ils n'avaient pas l'autorisation de travailler en Moldavie. Les journalistes ont été ensuite renvoyés en Russie.

    Le 4 octobre, une autre équipe de NTV a été arrêtée à son arrivée dans la capitale moldave en raison d'une violation présumée de la loi réglementant le séjour des ressortissants étrangers dans le pays.

    La Moldavie connaît depuis un mois des protestations de masse organisées par les mouvements d'opposition de la droite et de la gauche centriste. Dimanche dernier, les chefs de file de la contestation populaire ont lancé un ultimatum au président moldave Nikolae Timofti l'appelant à démissionner de son poste avant le 2 octobre.

    Cette revendication ayant reçu une fin de non-recevoir, les protestataires ont par la suite bloqué la circulation dans la rue centrale de Chisinau pour y déployer un campement de tentes.

    Lire aussi:

    Moldavie: 15.000 manifestants réclament la démission du gouvernement
    Moldavie: les protestataires installent des tentes au centre de Chisinau
    La Moldavie, futur "point chaud" européen?
    Tags:
    manifestation, protestations, journalisme, Nicolae Timofti, Russie, Moldavie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik