Ecoutez Radio Sputnik
    Explosion d'une bombe atomique

    David Cameron justifie l'usage des armes nucléaires

    © Flickr/ Pierre J.
    International
    URL courte
    51119308125

    L'emploi de l'arme nucléaire peut être justifié dans certaines conditions, estime le premier ministre britannique David Cameron.

    Intervenant lors du congrès du parti conservateur à Manchester, il a critiqué le leader des travaillistes Jeremy Corbyn qui avait déclaré récemment qu'il n'autoriserait pas l'emploi d'une arme atomique même si la Grande-Bretagne était elle-même menacée d'une attaque nucléaire.

    "Vous devez reconnaître qu'il existe des circonstances dans lesquelles le recours à l'arme nucléaire sera justifié", a insisté le chef du gouvernement britannique cité par la chaîne Sky News.

    Le problème de modernisation du potentiel nucléaire du Royaume-Uni figurait parmi les sujets les plus discutés pendant la campagne électorale britannique de 2015. Les conservateurs, qui ont remporté les législatives, se sont engagés à maintenir le projet de construction de quatre nouveaux sous-marins nucléaires dans le cadre du programme Trident remplacement.

    Les travaillistes, ainsi que le Parti national écossais, s'opposent à ce projet qui risque de coûter jusqu'à 100 milliards de livres sterlings au budget britannique, selon leurs évaluations.

    Le projet Trident comprend aujourd'hui quatre submersibles nucléaires capables de porter des charges nucléaires et thermonucléaires. Il s'agit de l'élément le plus puissant et le plus onéreux des forces armées britanniques.

    Lire aussi:

    Et si la Méditerranée devenait une zone libre d'armes nucléaires?
    Gorbatchev: les USA, obstacle à un monde sans armes nucléaires
    Sécurité nucléaire: le prochain sommet se tiendra à Washington
    Armes nucléaires: Russie et USA testent leur nouvel arsenal
    Tags:
    élections législatives, sous-marins, armes nucléaires, Trident, Parti travailliste (Royaume-Uni), Parti conservateur (Royaume-Uni), Jeremy Corbyn, David Cameron, Royaume-Uni
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik