Ecoutez Radio Sputnik
    L'UE

    Une réforme de l'UE s'impose, selon un ministre britannique

    © Flickr/ Giampaolo Squarcina
    International
    URL courte
    1721516

    L'Union européenne a besoin de réformes réelles afin que le Royaume-Uni ne la quitte pas, a déclaré le ministre britannique des Affaires étrangères Philip Hammond. Sans réformes, le peuple britannique votera pour la sortie de l'UE.

    L'Union européenne est trop grosse et bureaucratique et a besoin de réformes pour que le Royaume-Uni ne la quitte pas, a déclaré le ministre britannique des Affaires étrangères Philip Hammond à la BBC.

    Auparavant, il avait indiqué que le Royaume-Uni devait plutôt rester au sein de l'UE, bien que Londres puisse "survivre" sans l'Union.

    Fin mai, le gouvernement britannique avait déposé un projet de loi au parlement pour la tenue d'un référendum sur la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne. La question principale proposée dans le cadre de ce référendum était la suivante: "Le Royaume-Uni doit-il rester membre de l'UE?" Selon le projet de loi, le scrutin doit se tenir au plus tard le 31 décembre 2017.

    Selon un sondage publié en septembre dernier, 43% des personnes interrogées sont en faveur de la sortie du Royaume-Uni de l'UE, tandis que 40% se prononcent contre.

    Actuellement, Londres négocie avec ses partenaires européens un réexamen des conditions d'existence du Royaume-Uni au sein de l'UE. Londres demande d'introduire un contrôle des migrations dans le cadre de l'UE, de limiter l'accès aux allocations sociales pour les migrants, d'élargir les mandats des gouvernements nationaux concernant le blocage des projets de loi de l'UE et de limiter l'intervention de Bruxelles dans les questions économiques des pays membres.

    Lire aussi:

    Royaume-Uni: le référendum sur la sortie de l’UE avancé à juin 2016
    Le Royaume-Uni refuse de participer à la gestion de la crise grecque
    Crise des migrants: une majorité de Britanniques pour la sortie de l'UE
    Référendum britannique sur la sortie de l’UE: ni oui, ni non!
    Tags:
    brexit, sortie, migrants, zone euro, référendum, Union européenne (UE), Philip Hammond, Royaume-Uni
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik