Ecoutez Radio Sputnik
    Laurent Fabius. Archive photo

    Fabius: les frappes aériennes en Syrie doivent cibler tous les terroristes

    © AP Photo/ Francois Mori
    International
    URL courte
    705665546

    Le ministre français des Affaires étrangères Laurent Fabius a déclaré que les frappes aériennes en Syrie devaient cibler non seulement les positions de l'Etat islamique, mais également les positions des autres groupes terroristes dont Jabhat al-Nosra.

    Les frappes aériennes en Syrie doivent cibler tous les terroristes, a déclaré le ministre français des Affaires étrangères Laurent Fabius dans un entretien sur les ondes d'Europe 1.

    "Il faut frapper les positions de l'Etat islamique ainsi que celles des autres groupes qualifiés de terroristes" dont Jabhat al-Nosra, a-t-il indiqué.

    Vendredi dernier, le président français François Hollande a déclaré que les frappes aériennes ne devaient cibler que les positions de l'EI. M. Fabius a pour sa part précisé que cela n'était pas qu'un "énoncé court, il était sous-entendu que les frappes aériennes devaient cibler les positions de l'Etat islamique ainsi que les positions de Jabhat al-Nosra".

    Le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov a déclaré que les frappes aériennes effectuées par la Russie en Syrie cibleraient le territoire contrôlé par l'EI. M. Lavrov a également indiqué que la Russie ne considérait pas l'Armée syrienne libre comme un groupe terroriste. Selon le chef de la diplomatie russe, Moscou considère un groupe comme terroriste conformément à la décision du Conseil de Sécurité de l'Onu et de la Fédération de Russie.

    Les cibles sont choisies sur la base des données du renseignement russe et syrien dont le renseignement aérien. L'utilisation des avions Su-34 permet de frapper les positions de l'EI avec une justesse absolue, estiment les experts.

    Le conflit militaire continue en Syrie depuis 2011. Selon l'Onu, il a fait 220.000 victimes. L'armée combat des groupes terroristes dont les plus actifs sont les militants de l'EI et de Jabhat al-Nosra. Mercredi, la Russie a commencé à effectuer des frappes aériennes sur les positions de l'EI en Syrie. Simultanément, la coalition internationale dirigée par les Etats-Unis bombarde les positions de l'EI dans cette région.

    Lire aussi:

    Des armes de guerre électronique russes aperçues en Syrie
    Offensive médiatique contre l’intervention russe en Syrie
    Syrie: frappes aériennes russes contre l'EI dans la province d'Idlib
    3.000 rebelles fuient la Syrie face à l'avancée de l'armée
    Tags:
    Front al-Nosra, frappe aérienne, Etat islamique, François Hollande, Laurent Fabius, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik