Ecoutez Radio Sputnik
    frappes en Syrie

    Frappes russes en Syrie: l'aigreur de l'EI expliquée

    © Photo. capture d`écran:Youtube
    International
    URL courte
    Frappes aériennes russes contre les terroristes en Syrie (418)
    57371792323

    Selon le ministre syrien de l'Information Omran al-Zoubi, l'efficacité des frappes russes en Syrie provoque un profond mécontentement parmi les islamistes et ceux qui les parrainent.

    Les frappes aériennes russes effectuées en Syrie ont provoqué une réaction violente chez les chefs des islamistes, à la différence des bombardements réalisés par la coalition internationale, a déclaré Omran al-Zoubi dans une interview accordée à la chaîne de télévision nationale.

    "Les frappes aériennes russes sur les positions des islamistes en Syrie ont incité les groupes terroristes et ceux qui les soutiennent à faire de fortes déclarations, tandis qu'aucun groupe extrémiste ne s'est prononcé, au moment où Washington et ses alliés ont annoncé le lancement de leurs bombardements sur les positions de l'EI", a affirmé le ministre.

    Bien que la coalition internationale conduite par les Etats-Unis intervienne militairement contre l'EI depuis août 2014, M.al-Zoubi a qualifié ses actions d'insuffisantes et d'inefficaces, car elles n'avaient pas apporté de résultats. En outre, ces attaques visent non à éliminer les terroristes, mais à entretenir "leur séjour (en Syrie, ndlr) aussi longtemps que possible", estime le ministre syrien.

    Omran al-Zoubi a également fustigé les medias qui avaient publié des messages promotionnels à propos des enfants morts et des infrastructures détruites, juste après les premières frappes réalisées par l'aviation russe.

    "Certains médias tentent d'utiliser de fausses informations afin de jouer sur le thème de la population civile et avancer des menaces contre la Russie", a déclaré M.al-Zoubi.

    Mercredi dernier, l'Armée de l'air russe a entamé une opération militaire contre l'EI en Syrie à la demande du président syrien Bachar el-Assad et sur décision du président russe Vladimir Poutine. Les frappes aériennes russes ciblent les sites militaires, les centres de communication, les transports, ainsi que les stocks d'armes, de munitions et de combustibles appartenant à l'EI. Les cibles sont déterminées sur la base des données fournies par les services de renseignement russes et syriens, notamment par la reconnaissance aérienne.

    L'ambassadeur de Syrie en Russie Riyad Haddad a également confirmé que les frappes ciblaient uniquement des groupes terroristes armés et non l'opposition et la population civile. Selon l'ambassadeur, l'armée syrienne dispose des coordonnées exactes des islamistes.

    Dossier:
    Frappes aériennes russes contre les terroristes en Syrie (418)

    Lire aussi:

    Syrie: une zone d'exclusion aérienne déjouée par la Russie?
    L'aviation russe détruit un centre de commandement de l'EI
    Les "armes intelligentes" russes contre l'Etat islamique
    Tags:
    frappe aérienne, coalition, Etat islamique, Omran al-Zoubi, Russie, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik