Ecoutez Radio Sputnik
    migrants.Serbie

    La Serbie ne fermera pas sa frontière avec la Macédoine

    © AFP 2017 Darko Vojinovic
    International
    URL courte
    Crise migratoire (779)
    188377

    La République serbe n’envisage pas de fermer sa frontière sud avec la Macédoine sur fond de crise migratoire, a déclaré l’ambassadrice serbe à Skopje Dusanka Divjak-Tomic lors de la conférence "Réfugiés, migrants, terroristes? - Face aux faits et aux préjugés".

    "La Serbie n'envisage pas de bloquer la frontière sud avec la Macédoine à cause de la crise des réfugiés. Le temps des frontières fermées et des barbelés est révolu, mais l'Union européenne doit s'impliquer plus activement dans le règlement du problème afin de donner un coup de pouce aux Balkans, qui ont subi de plein fouet l'impact des vagues de réfugiés", a déclaré le chef de la mission diplomatique serbe à Skopje, cité par le site macédonien mkd.mk.

    "Notre travail consiste à veiller à ce qu'un traitement humain des réfugiés soit assuré", a fait remarquer l'ambassadrice.

    Ces quatre derniers mois, environ 120.000 migrants clandestins ont déjà traversé la frontière entre la Macédoine et la Grèce pour se rendre en Europe occidentale.

    "Du 19 juin au 5 octobre 2015, au moins 118.000 citoyens étrangers ont été enregistrés, dont 78.000 hommes, 15.600 femmes, 20.000 enfants accompagnant leurs parents ainsi que plus de 4.000 enfants non accompagnés", ont indiqué les forces de l'ordre de Macédoine.

    Depuis le début de l'année 2015, près de 500.000 migrants sont déjà arrivés sur le territoire de l'Union européenne. Leur flux ne cesse de croître de jour en jour.

    La Commission européenne a déclaré que la crise migratoire actuelle était l'une des plus graves depuis la Seconde Guerre mondiale.

    L'Allemagne, l'Autriche, la Slovaquie, la Hongrie, la Croatie et la République tchèque ont auparavant adopté des mesures de contrôle à leurs frontières.

     

    Dossier:
    Crise migratoire (779)

    Lire aussi:

    Prague s’attend à une augmentation des plaintes de migrants
    UE: 630.000 migrants entrés illégalement en 2015
    Budapest pointe les causes de la crise des migrants
    Tags:
    crise migratoire, migrants, frontière, réfugiés, Macédoine, Serbie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik