Ecoutez Radio Sputnik
    Premier ministre japonais  Shinzo Abe

    Traité transpacifique: Tokyo juge possible la participation de la Chine

    © REUTERS/ Yuya Shino
    International
    URL courte
    Traité de partenariat transpacifique (TPP) (29)
    0 1530229

    Le chef du gouvernement nippon estime que la participation de la Chine au Traité transpacifique (TPP) pourrait contribuer au renforcement de la sécurité dans la région.

    Le premier ministre japonais Shinzo Abe s'est prononcé pour l'adhésion de la Chine à la nouvelle alliance économique régionale connue sous le nom de Traité transpacifique (TPP).

    "Si la Chine participe au TPP, elle pourrait jouer un rôle stratégique tout en contribuant au renforcement de la sécurité dans la région", a déclaré le chef du gouvernement nippon lors d'une conférence de presse.

    M.Abe a également fait remarquer que la mise en œuvre du partenariat transpacifique stimulerait la création d'une zone de libre-échange et contribuerait à l'intégration économique des pays de la région Asie-Pacifique.

    "Cela contribuera également à l'activation des négociations sur le libre-échange avec l'UE", a-t-il ajouté.

    Le TPP est conçu pour servir d'alternative à l'Association des nations de l'Asie du sud-est (ASEAN) et à la Coopération économique pour l'Asie-Pacifique (APEC). Il s'agira de la zone de libre-échange la plus vaste au monde avec la participation de 12 Etats totalisant près de 40% du commerce mondial, dont les Etats-Unis, l'Australie, le Brunei, le Chili, la Nouvelle-Zélande, Singapour, la Malaisie, le Pérou, le Vietnam, le Japon, le Mexique et le Canada.

    Les négociations, menées dans le secret et l'opacité, ont débuté en 2008 et se sont achevées lundi après une session de négociations de plus de cinq jours à Atlanta.

    Il est à noter que la Chine — la deuxième puissance économique mondiale après les Etats-Unis — n'a pas participé aux négociations sur la mise en œuvre du TPP. Des experts soulignent que Tokyo et Washington conçoivent le nouvel accord comme un moyen de contenir Pékin tout en renforçant leurs positions stratégiques dans la région Asie-Pacifique.

     

    Dossier:
    Traité de partenariat transpacifique (TPP) (29)

    Lire aussi:

    Partenariat transpacifique: WikiLeaks promet 100.000 dollars à qui divulguera le traité
    "Non au Tafta!": Marine Le Pen part en guerre contre le traité transatlantique
    Traité TPP: le congrès américain sabote les plans d'Obama
    Tags:
    libre-échange, commerce, accord, zone de libre-échange, économie, Shinzo Abe, Pérou, Nouvelle-Zélande, Brunei, Singapour, Malaisie, Tokyo, Chili, Asie-Pacifique, Mexique, Pékin, Canada, Australie, Chine, Japon, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik