Ecoutez Radio Sputnik
    Kobani, Syrie

    Syrie: Washington pas en mesure de créer une zone d’exclusion aérienne

    © AP Photo/ Lefteris Pitarakis, File
    International
    URL courte
    19326555

    Washington refuse de mettre en place unu zone d'exclusion aérienne en Syrie suite à des difficultés logistiques sur le terrain.

    Les Etats-Unis ne disposent pas pour le moment du soutien logistique nécessaire à la mise en place d’une zone d'exclusion aérienne en Syrie, a déclaré lundi le porte-parole adjoint du département d'Etat Mark Toner lors d'un point de presse.

    "Nous n'estimons pas que cela (la création de la zone d'exclusion aérienne, ndlr) soit nécessaire et nous ne pensons pas qu'il soit possible de le faire au sol. Cela comprend un grand volume de soutien logistique dont nous ne disposons pas pour le moment", a indiqué le porte-parole.

    Selon lui, les Etats-Unis en ont discuté avec la Turquie, qui prône la mise en place de la zone d'exclusion aérienne.

    "Nous sommes en coopération étroite avec la Turquie, mais nous sommes en désaccord  sur la nécessité de créer une zone d'exclusion aérienne suite à certaines difficultés logistiques", a précisé le porte-parole.

    L'idée de créer une zone d'exclusion aérienne en Syrie pour protéger la population civile était avancée depuis longtemps par certains pays occidentaux et des Etats géographiquement proches de la Syrie. Pour justifier la création de la zone, les partisans de l'idée déclaraient qu'il fallait mettre un terme aux bombardements de civils réalisés selon eux par les forces du président Bachar el-Assad.

    Néanmoins, le président américain Barack Obama est en Occident le principal opposant à l'idée d’une zone d'exclusion aérienne en Syrie.

    Lire aussi:

    Syrie: une zone d'exclusion aérienne déjouée par la Russie?
    Fabius: les frappes aériennes en Syrie doivent cibler tous les terroristes
    Syrie: raids nocturnes de l'armée russe contre l'EI (Vidéo)
    Tags:
    zone d'exclusion aérienne, Pentagone, États-Unis, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik