Ecoutez Radio Sputnik
    Frappes ciblées de l'aviation russe en Syrie

    Syrie: l'aviation russe porte 20 frappes contre 12 sites de l'EI

    © Photo. Ministry of Defence of the Russian Federation
    International
    URL courte
    Frappes aériennes russes contre les terroristes en Syrie (418)
    28488902

    Selon le ministère russe de la Défense, l'aviation russe a effectué mardi 20 raids contre 12 sites d'infrastructure, postes de commandement et bases du groupe djihadiste Etat islamique (EI) dans la province d'Idlib et près de Damas.

    Des avions russes Su-24 et Su-25 ont détruit mardi de nombreux sites de l'EI dans la province syrienne d'Idlib dont un camp d'entraînement de terroristes étrangers à Kafar-Awid, a annoncé le porte-parole du ministère russe de la Défense Igor Konachenkov.

    "Selon des communications radio interceptées, il y avait des conversations en plusieurs langues étrangères sur le territoire de cette base. Cela montre que cette base servait à former des combattants étrangers pour l'EI (…). La base d'entraînement des terroristes a été détruite" par un Su-24, a indiqué le général Konachenkov.

    Deux avions Su-25, qui ont décollé de l'aérodrome de Hmeimim, ont attaqué un autre camp de l'EI dans la province d'Idlib.

    "La frappe aérienne a permis de détruire de nombreux édifices utilisés par les terroristes pour stocker des explosifs, des munitions et des vivres", a ajouté le général.

    A Deir-ez-Zor, des bombardiers Su-24 ont détruit deux postes de commandement des djihadistes.

    D'après le ministère russe de la Défense, un bombardier Su-35 a largué des bombes sur une fabrique d'explosifs dans la région de la Ghouta, non loin de Damas.

    L'Armée de l'air russe a entamé le 30 septembre une opération militaire contre l'EI en Syrie sur décision du président russe Vladimir Poutine et à la demande du président syrien Bachar el-Assad. Elle utilise les avions d'attaque au sol Su-25, les bombardiers Su-24M et Su-34 et les chasseurs Su-30SM. Les frappes aériennes russes ciblent les sites militaires, les centres de communication, les transports, ainsi que les stocks d'armes, de munitions et de combustible appartenant à l'EI. Les cibles sont choisies compte tenu des informations fournies par les troupes syriennes et par les données satellite.

    L'ambassadeur de Syrie en Russie Riad Haddad a récemment confirmé que l'armée russe n'attaque pas les civils, mais les groupes terroristes. Selon le diplomate, l'armée syrienne dispose de coordonnées précises des terroristes.

    Dossier:
    Frappes aériennes russes contre les terroristes en Syrie (418)

    Lire aussi:

    Syrie: les engagés volontaires russes de plus en plus nombreux
    Syrie: l'aviation russe "sûre à 100%" de la précision de ses frappes
    Syrie: raids nocturnes de l'armée russe contre l'EI (Vidéo)
    Tags:
    centre d'entraînement, frappe aérienne, base militaire, aérodrome de Hmeimim, Su-25, Su-34, Su-24, Etat islamique, Syrie, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik