Ecoutez Radio Sputnik
    Des navires de la Marine russe

    Poutine: des navires russes frappent l'EI depuis la mer Caspienne

    © Sputnik. Vitalyi Ankov
    International
    URL courte
    Frappes aériennes russes contre les terroristes en Syrie (418)
    114322462787

    Outre les avions opérant en Syrie, des bâtiments de la Flottille russe de la mer Caspienne participent aux frappes contre l’Etat islamique, a annoncé le président russe Vladimir Poutine.

    «Le fait que nous ayons réalisé ces frappes depuis les eaux de la mer Caspienne depuis une distance d’environ 1.500 km avec des armes de précision et que nous ayons atteint toutes les cibles atteste du bon niveau de préparation des entreprises du complexe militaro-industriel et de la bonne formation des personnels», a indiqué M.Poutine lors d'une rencontre avec le ministre russe de la Défense Sergueï Choïgou.

    Toutes les cibles fixées ont été atteintes par les 26 missiles tirés par quatre navires, a poursuivi le président.

    Quatre bâtiments de la flottille russe de la mer Caspienne ont détruit onze cibles en Syrie grâce à des missiles de croisière Kalibr. Il n'y a a pas eu de victimes parmi les civils, a précisé M. Choïgou.

    Les forces aériennes russes effectuent, depuis le 30 septembre, des frappes ciblées contre les sites des terroristes de l'Etat islamique. Le groupe aérien comprend une cinquantaine d'avions dont des Su-24M, de Su-25 et des nouveaux Su-34 polyvalents. Les forces armées russes soulignent qu'elles agissent en Syrie à la demande du président Bachar el-Assad.

    Dossier:
    Frappes aériennes russes contre les terroristes en Syrie (418)

    Lire aussi:

    Syrie: images aériennes du ministère de la Défense russe
    Syrie: Washington appelle Moscou à ne pas gêner la coalition
    Président tchèque: la Russie frappe exclusivement les terroristes en Syrie
    Syrie: la Russie examine les propositions de coordination américaines
    Tags:
    missiles de croisière, navires, Kalibr, Etat islamique, Sergueï Choïgou, Vladimir Poutine, mer Caspienne, Syrie, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik