International
URL courte
Frappes aériennes russes contre les terroristes en Syrie (419)
3310010
S'abonner

Le ministère russe de la Défense est prêt à conclure avec les Etats-Unis un accord visant à coordonner les actions des deux pays en Syrie, a de son côté annoncé le ministre russe de la Défense Sergueï Choïgou.

"S’ils confirment qu’ils connaissent la situation mieux que nous, car ils travaillent depuis plus d’un an sur le territoire syrien… soit dit en passant illégalement — et je ne me suis pas privé de le leur dire… Donc s’ils travaillent et connaissent la situation de façon plus approfondie, qu’ils nous donnent les cibles qu’ils ont détectées sur cette période, et nous allons y travailler", a souligné le président russe lors d'une rencontre avec le ministre russe de la Défense Sergueï Choïgou.

Evoquant les actions ultérieures de l’aviation russe en Syrie, M.Poutine a indiqué qu’elles seraient "coordonnées avec les actions de l’armée syrienne au sol".

"Les actions de nos forces aériennes soutiendront ainsi efficacement les opérations offensives de l’armée syrienne", a-t-il poursuivi.

Le ministère russe de la Défense est prêt à conclure avec les Etats-Unis un accord visant à coordonner les actions des deux pays en Syrie, a annoncé de son côté M.Choïgou.

"Nous avons réalisé une vidéoconférence avec nos collègues américains et commencé à évoquer les questions liées au travail conjoint, à la sécurité sur ce territoire. Nous avons achevé l’examen d’un document, fourni par le Pentagone, et aujourd’hui nous allons indiquer que nous sommes prêts à harmoniser ce document et à lancer le travail le concernant", a poursuivi le ministre.

 

Dossier:
Frappes aériennes russes contre les terroristes en Syrie (419)

Lire aussi:

Guy Georges pourrait être remis en liberté sous peu malgré ses nombreux viols et meurtres
La situation liée au coronavirus en France va «dans le mauvais sens» dit Castex
«Sputnik V»: Poutine annonce l'enregistrement du premier vaccin contre le Covid-19 en Russie
Tags:
coopération, frappe aérienne, Etat islamique, Sergueï Choïgou, Vladimir Poutine, États-Unis, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook