Ecoutez Radio Sputnik
    Anton Guerachtchenko

    Moscou: l'"ordre de Judas" trouve son détenteur en Ukraine

    © Sputnik. Alexandre Maximenko
    International
    URL courte
    25426662

    Le conseiller du ministre ukrainien de l'Intérieur a appelé à divulguer les informations personnelles des militaires russes combattant en Syrie pour faciliter la tâche des djihadistes de l'Etat islamique.

    Le conseiller du ministre ukrainien de l'Intérieur, Anton Guerachtchenko, qui a appelé à divulguer des informations sur les militaires russes en Syrie pour aider les djihadistes de l'Etat islamique, mérite l'"ordre de Judas", a estimé Igor Konachenkov, porte-parole du ministère russe de la Défense. 

    "On sait depuis longtemps que M.Guerachtchenko, conseiller du ministre ukrainien de l'Intérieur, est lié aux énergumènes du mouvement d'extrême-droite Pravy Sektor, mais sa décision (…) d'intervenir en +Mazepa 2+ (traître, ndlr) au profit de l'organisation terroriste internationale Etat islamique (EI) a surpris bien des personnes en Ukraine et en Europe, mais aussi au Proche-Orient", a déclaré le général devant les journalistes à Moscou. 

    Et d'ajouter qu'enfin l'"ordre de Judas", institué par Pierre le Grand et pesant 5 kg, trouverait son vrai maître.  

    M.Guerachtchenko a notamment appelé à révéler toutes les données personnelles des militaires russes en Syrie pour que "les djihadistes de l'EI et leurs confrères en Russie puissent les retrouver et se venger selon les lois de la charia". 

    L'un des plus célèbres atamans des Cosaques de l'Ukraine Ivan Mazepa (1639-1709) a eu le temps de servir deux rois et un tsar. Il considérait la trahison comme une norme de la vie et n'hésitait pas à en tirer profit. Pendant la période de la Russie tsariste puis soviétique, il était considéré comme un traître accompli, mais l'Ukraine moderne en a fait, dès 1991, un héros qui avait combattu pour l’indépendance ukrainienne. Aujourd’hui encore, il symbolise l’opposition entre l’Ukraine et la Russie. En 2009, l'Ukraine a même institué l'ordre de Mazepa qui est décerné pour des réalisations dans la diplomatie nationale, de la philanthropie et de la construction publique. 

    Frappes ciblées de l'aviation russe en Syrie
    © Photo. Ministry of Defence of the Russian Federation

    Mercredi 30 septembre, la Russie a lancé des frappes ciblées contre les positions de l'EI en Syrie. Lors des deux premiers jours, les avions russes ont détruit des états-majors des djihadistes, une usine d'explosifs, un camp d'entraînement et plusieurs autres sites. De son côté, la coalition internationale dirigée par les Etats-Unis mène depuis septembre 2014 des opérations contre l'EI. Toutefois, selon le président syrien, elles n'apportent pas de résultats positifs, et sont au contraire contreproductives.

    Lire aussi:

    Coupable idéal: Kiev "révèle" qui forme les combattants de l'EI
    Kiev élargit ses sanctions antirusses
    Doctrine militaire: Kiev désigne la Russie comme son principal ennemi
    Tags:
    frappe aérienne, djihadisme, Etat islamique, Anton Guerachtchenko, Igor Konachenkov, Syrie, Ukraine, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik