Ecoutez Radio Sputnik
    Francois Hollande

    Crise en Ukraine: Hollande juge bonne l'approche franco-allemande

    © REUTERS/ Darren Staples
    International
    URL courte
    Règlement de la situation en Ukraine (2014) (2149)
    211095023

    Le président français se félicite de l'approche adoptée par Paris et Berlin face à la crise en Ukraine.

    L'approche adoptée par Paris et Berlin pour désamorcer la crise ukrainienne a prouvé son efficacité, a estimé mercredi le président français François Hollande devant le Parlement européen. 

    "Les Européens ont fait preuve d'unité dans la mise en œuvre de sanctions", les séparatistes ukrainiens ayant annoncé le report à l’année prochaine des élections qu’ils comptaient organiser cet automne, a déclaré M.Hollande.  

    De son côté, la chancelière allemande Angela Merkel a salué le fait que les pays de l'Union européenne aient réussi à adopter une position commune sur la crise ukrainienne.

    "Heureusement, nous avons su en Europe agir de concert. Nous avons décidé ensemble des sanctions", a constaté Mme Merkel, espérant que cela permettrait au moins d'assurer le respect du cessez-le-feu. 

    Et de rappeler que l'Allemagne et la France œuvraient à la résolution de la crise ukrainienne dans le cadre du "format Normandie".  

    Les autorités des Républiques populaires autoproclamées de Donetsk (DNR) et de Lougansk (LNR) ont annoncé mardi 6 octobre leur décision de reporter à l'année prochaine les élections locales, ayant toutefois exigé de Kiev qu'il remplisse l'ensemble de ses engagements dans le cadre des Accord de Minsk II en date du 12 février dernier. 

    Selon les dirigeants européens, "cette décision des séparatistes marque un succès de l’Union qui avait su surmonter ses divergences sur l’Ukraine et dont les sanctions économiques ont dissuadé la Russie de faire monter les enchères". 

    Le terme de "format Normandie" tire son nom d'une réunion semi-officielle du 6 juin 2014, lors de la célébration du Débarquement de Normandie et associant l'Allemagne, la Russie, l'Ukraine et la France. C'était le point de départ d'une négociation diplomatique forte et significative pour trouver une solution pacifique au conflit en Ukraine.

    Dossier:
    Règlement de la situation en Ukraine (2014) (2149)

    Lire aussi:

    Ukraine: pourquoi la France s’est trompée
    Vers la «formule Macron» pour le règlement du conflit dans le Donbass
    Le Kremlin annonce une conférence téléphonique au format Normandie
    Tags:
    crise, séparatistes, cessez-le-feu, Union européenne (UE), François Hollande, Angela Merkel, Lougansk, Donetsk, France, Ukraine, Allemagne
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik