International
URL courte
Gazoduc Nord Stream 2 (243)
77105
S'abonner

La construction du gazoduc Nord Stream 2 est, avant tout, un projet politique, estime le président polonais.

Selon le président polonais Andrzej Duda, la construction par Gazprom et ses partenaires du nouveau gazoduc Nord Stream 2 qui reliera la Russie à l'Allemagne sous la mer Baltique devrait être stoppée, rapporte Bloomberg se référant à l'agence hongroise MTI.

"Nous ferons tout notre possible pour arrêter le gazoduc", a-t-il déclaré lors d'une interview accordée à l'agence.

Selon lui, "toute personne qui a une vague idée de la situation géopolitique, sait bien que ce n'est pas seulement du business (ce projet, ndlr), il a aussi une importance politique considérable", a-t-il indiqué.

La semaine dernière, une rencontre a eu lieu entre le président polonais et son homologue slovaque Andrej Kiska, à la suite de cette dernière la radio polonaise avait rapporté que les deux présidents se prononçaient contre l'extension du gazoduc. Par ailleurs, M.Duda a proposé de discuter cette question avec les pays du groupe de Visegrad (République tchèque, Slovaquie, Pologne et Hongrie).

En outre, le vice-président de la Commission européenne, Maros Sefcovic a estimé que l'extension du projet influencera négativement la sécurité énergétique de l'Europe de l'est.

La nouvelle coentreprise, New European Pipeline AG qui réunit le géant russe Gazprom, les allemands E.ON et BASF via leur filiale Wintershall, l'anglo-néerlandais Royal Dutch Shell, l'autrichien OMV (10% chacun), ainsi que le français Engie (ex-GDF Suez, 9%), a été signée le 4 septembre.

Dossier:
Gazoduc Nord Stream 2 (243)

Lire aussi:

Nord Stream 2: l’Ukraine pourrait perdre 2 Mds de dollars
Nord Stream 2: l’Ukraine pourra perdre le transit gazier
Didier Raoult: «Il faut que l’exécutif se garde de faire de la médecine à notre place»
Covid-19, en continu: avec près de 10.000 morts, les États-Unis s’apprêtent à vivre «un moment semblable à Pearl Harbor»
Tags:
gazoduc, Nord Stream 2, Andrzej Duda, mer Baltique, Slovaquie, Pologne
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook