Ecoutez Radio Sputnik
    Il-20M

    Syrie: un avion espion russe pour lutter contre Daech

    © Wikipedia/ Kirill Naumenko
    International
    URL courte
    Frappes aériennes russes contre les terroristes en Syrie (418)
    26116841162

    D'après The National Interest, le succès considérable des Forces armées russes dans la lutte contre l'EI en Syrie est lié à l'utilisation des systèmes de renseignement radio électronique.

    L'une des composantes essentielles du succès de l'aviation russe en Syrie est l’espionnage électronique, a rapporté mercredi le magazine américain The National Interest.

    D'après l'édition, depuis le début de l’opération russe, les actions militaires en Syrie sont guidées par des avions espions russes, ainsi que par d’autres moyens de collecte de renseignements qui localisent les cibles et ajustent des frappes aériennes.

    Frappes russes en Syrie
    © Sputnik. Ministère russe de la Défense

    "Même si Moscou n'a pas désigné ses appareils de reconnaissance, des images des avions russes Il-20M survolant les champs de bataille sont apparues dans les réseaux sociaux", indique le magazine.

    En outre, avant les premières frappes aériennes russes, le journaliste indépendant David Cenciotti avait déjà indiqué sur son blog The Aviationist qu'en plus des 28 avions militaires, les Forces armées russes avaient transféré en Syrie au moins un avion de renseignement Il-20M.

    "Et même si l’avion de reconnaissance n'a pas été repéré sur l'aérodrome de Lattaquié, d'après les informations de l'une de nos sources, l'avion espion Il-20M est déjà arrivé en Syrie pour renforcer le contingent russe", a-t-il estimé.

    De surcroit, selon The National Interest, les systèmes russes de renseignement radio électronique seront sans aucun doute bientôt largement utilisés lors du conflit syrien.

    Dossier:
    Frappes aériennes russes contre les terroristes en Syrie (418)

    Lire aussi:

    La Syrie lance une vaste offensive contre l'EI
    Moscou: les activités de la coalition en Syrie ont renforcé l'EI
    Syrie: Moscou n'a pas besoin des informations US pour mener son opération
    Tags:
    renseignement, The National Interest, Etat islamique, Syrie, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik