International
URL courte
Situation en Syrie (2014) (607)
42675
S'abonner

Selon le secrétaire américain à la Défense Ashton Carter, les Etats-Unis continueront à apporter leur appui à l'opposition modérée syrienne.

Les Etats-Unis soutiennent l'opposition moderée syrienne qui est totalement marginalisée, a déclaré à Sputnik le spécialiste de l'islamisme Kader Abderrahim.

"Quand les Américains disent qu’ils veulent parler avec l’opposition modérée évidemment on peut toujours trouver une personne civilisée et éduquée  mais sur le terrain ils ne représentent pas grand-chose", a indiqué M.Abderrahim lors d'une interview accordée à Sputnik.

"Tous les observateurs s'entendent pour dire que l'opposition qui était à l’origine de la contestation est totalement marginalisée et ce sont les plus radicaux islamistes voire terroristes, pour le cas Daesh, qui ont aujourd’hui supplanté cette opposition ouverte", a-t-il ajouté.

Par ailleurs, d'après M.Abderrahim, "il y a toujours cette vision très américaine d’une représentation du monde qui n’est pas conforme à la réalité mais qui est conforme à ce qu’ils voudraient voir".

La semaine dernière, le président américain Barack Obama a déclaré que son pays allait continuer à apporter son soutien à l'opposition syrienne. Toutefois, un groupe de sénateurs s'est adressé aux dirigeants du Pentagone, du département d'Etat et de l'Agence centrale de renseignement (CIA) pour demander l’arrêt du programme de formation et d'armement des combattants de l'opposition syrienne suite à leur échecs répétés car cela mène à une aggravation du conflit et menace les Etats-Unis.

Si auparavant Washington voulait entraîner en Syrie près de 15.000 opposants modérés, il n'a réussi à en former que 54. À peine étaient-ils entrés en Syrie que le Front al-Nosra, lié à al-Qaïda, les a attaqués. Ceux qui n'ont pas été tués ou qui ont été capturés ont pris la fuite. Selon, le général américain Lloyd Austin, seuls "quatre opposants sur cinq" instruits par les Etats-Unis font actuellement la guerre contre l'EI.

Dossier:
Situation en Syrie (2014) (607)

Lire aussi:

Syrie: Hollande a-t-il proposé une alliance entre l’opposition modérée et Assad?
L'opposition anti-Assad n'a pas reçu de lance-missiles US
Ukraine: des militaires ukrainiens rejoignent l'opposition
Macron avait chargé Sarkozy de transmettre une lettre secrète à Carlos Ghosn
Tags:
opposition, Département d'Etat des Etats-Unis, CIA, Sputnik, Pentagone, Ashton Carter, Barack Obama, Syrie, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik