Ecoutez Radio Sputnik
    Сhasseurs Rafale

    La France a frappé l'EI pour la deuxième fois en Syrie

    © AP Photo/ French Army
    International
    URL courte
    L'Etat islamique (2014) (1131)
    6153781263

    La France a effectué dans la nuit de jeudi à vendredi une deuxième frappe aérienne contre le groupe Etat islamique (EI) en Syrie, a annoncé le ministre français de la Défense, Jean-Yves Le Drian.

    "Deux (avions) Rafale ont délivré des bombes sur un camp d'entraînement (de l'EI). Les objectifs ont été atteints", a déclaré M. le Drian à la radio française Europe 1.

    La Flottille russe de la Caspienne attaque l'EI en Syrie
    © Photo. Ministry of Defence of the Russian Federation
    "Nous avons frappé parce que nous savons qu'il y a en Syrie, en particulier dans les environs de Raqqa, des centres de combattants étrangers dont la mission n'est pas d'aller combattre pour Daech sur le Levant, mais de venir en France, en Europe, pour commettre des attentats", a expliqué le ministre de la Défense.

    En répondant à la question du journaliste sur des victimes éventuelles des frappes, M Le Drian a souligné que la coalition faisait des efforts nécessaires afin d'éviter des morts parmi les civils.

    "Daech s'est organisé de telle sorte que des enfants, des femmes, des civils soient en première ligne. Les responsables se cachent dans des écoles, des mosquées, des hôpitaux, ce qui rend l'action de la coalition en Irak et l'action de la France et d'autres partenaires en Syrie difficile, parce que nous ne souhaitons pas faire de victimes collatérales (…). Nous sommes donc très exigeants sur les cibles que nous avons l'intention de viser, en étant en même temps très exigeants sur la nécessité de combattre Daech", a fait savoir Jean-Yves Le Drian.

    Le ministre de la Défense a également précisé que d'autres frappes suivraient.

    Les forces aériennes françaises ont effectué leurs premières frappes contre l'Etat islamique en Syrie fin septembre.

    Frappes ciblées de l'aviation russe en Syrie
    © Photo. Ministry of Defence of the Russian Federation
    Le 30 septembre l'Armée de l'air russe a de son côté entamé une opération militaire contre l'EI en Syrie sur décision du président russe Vladimir Poutine et à la demande du président syrien Bachar el-Assad. Les frappes aériennes russes ciblent les sites militaires, les centres de communication, les transports, ainsi que les stocks d'armes, de munitions et de combustible appartenant à l'EI.

    Le 7 octobre, des missiles russes ont également été tirés sur les sites de l'EI depuis des navires en mer Caspienne.

    Au total, les Forces aérospatiales russes ont effectué 112 frappes contre les positions de l'EI en Syrie depuis le début de l'opération aérienne le 30 septembre dernier.

    Les navires de la Flottille russe de la Caspienne ont en outre tiré 26 missiles de croisière Kalibr, détruisant 11 cibles à une distance de 1.500 km.

     

    Dossier:
    L'Etat islamique (2014) (1131)

    Lire aussi:

    La Russie a mené des frappes près de Palmyre
    Frappes russes en Syrie: l'aigreur de l'EI expliquée
    Fabius: les frappes aériennes en Syrie doivent cibler tous les terroristes
    Tags:
    lutte antiterroriste, frappe aérienne, terrorisme, Etat islamique, Jean-Yves Le Drian, Proche-Orient, Europe, Syrie, Paris, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik