International
URL courte
Situation économique en Ukraine (85)
711128
S'abonner

Selon Victoria Nuland, si la Russie "accepte les conditions" qui avaient été proposées par Kiev à ses créanciers commerciaux, ce "serait acceptable pour l'Ukraine".

L'administration américaine appelle Moscou à annuler une partie de la dette ukrainienne, et d’accepter ainsi les conditions de remboursement proposées par Kiev à ses créanciers commerciaux, a indiqué la sous-secrétaire d'État américaine pour l'Europe de l'Est et la CEI Victoria Nuland.

Selon elle, si la Russie "accepte les conditions" qui avaient été proposées par Kiev à ses créanciers commerciaux, ce "serait acceptable pour l'Ukraine". "Nous verrons ce que la Russie va entreprendre dans ces circonstances", a souligné la sous-secrétaire.

Elle a rappelé que la Russie avait auparavant signalé son intention de contribuer à l'amélioration de l'économie ukrainienne, qui traverse actuellement une crise grave.

"La Russie a déclaré qu'elle souhaitait aider l'Ukraine à restaurer son économie. Cela (annuler 20% de la dette ukrainienne, ndlr) pourrait constituer une forme d'aide", a déclaré Mme Nuland.

 

"Si la Russie n'accepte pas ces conditions, nous serons obligés de  travailler avec l'Ukraine sur d'autres possibilités", a indiqué la sous-secrétaire sans plus de précisions.

Le 27 août, Kiev a annoncé la restructuration partielle de la dette souveraine de l'Ukraine, établie à l'issue de négociations avec le comité des créanciers qui se sont tenues à Kiev. Selon les accords atteints, 20% de la dette ukrainienne devait être effacée, c'est-à-dire 3,6 milliards de dollars sur un montant total de 18 milliards de dollars.

La ministre ukrainienne des Finances Natalia Iaresko a proposé à la Russie les mêmes conditions, affirmant qu'un remboursement intégral du crédit de 3 milliards de dollars n'était pas possible pour les autorités actuelles. Son homologue russe Anton Silouanov a répondu que Moscou allait insister sur le remboursement total de la dette, considérée comme souveraine.

Dossier:
Situation économique en Ukraine (85)

Lire aussi:

Dette ukrainienne envers Moscou: la position de Kiev "inouïe" selon un expert US
Dette ukrainienne: le FMI soutient la position de Moscou
Porochenko autorise un moratoire sur le remboursement de la dette ukrainienne
La Russie refuse de restructurer la dette ukrainienne
Tags:
dette, Victoria Nuland, Ukraine
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook