Ecoutez Radio Sputnik
    Otan

    Moscou répondra systématiquement aux démarches de l'Otan

    © AFP 2017 Brendan Smialowski
    International
    URL courte
    3398051153

    La Russie prendra des mesures de rétorsion contre toute tentative de l'Otan de rompre la parité et d’assurer sa supériorité militaire, a fait savoir le représentant permanent de la Russie à l'Otan Alexandre Grouchko.

    "Nous avons prévenu les pays membres de l'Otan il y a longtemps que toute tentative de projeter sa force sur la Russie, toute tentative d'assurer sa suprématie miliaire, de casser la rompre dans certaines régions sera contrée.

    Nous prendrons toutes les mesures légales nécessaires afin d'assurer notre sécurité", a annoncé M.Glouchko lors de la vidéoconférence "Moscou-Bruxelles", organisée par l'agence russe d'information internationale Rossiya Segodnya.

    "On a remarqué une augmentation des vols de l'aviation de renseignement le long de la frontière russe. L'Otan a de facto matérialisé sa présence militaire en mer Baltique et en mer Noire à titre permanent", a expliqué M.Gouchko, en soulignant que le renforcement du potentiel militaire de l'Otan en Europe centrale et orientale était une tendance "très dangereuse".

    Evoquant la situation en Syrie, le représentant permanent a fait remarquer que la volonté des pays membres de l'Otan de coopérer avec Moscou dans la lutte contre l'EI était peu probable.

    Pourtant, selon lui, les contacts entre la Russie et l'Otan sur la Syrie existent, et Moscou est prêt à collaborer.

    L'Organisation du traité de l'Atlantique nord est une alliance politico-militaire qui rassemble de nombreux pays occidentaux. Ratifié en 1997, l'acte fondateur OTAN-Russie a postulé que les deux parties ne se considéraient pas comme des adversaires.

    Sur fond de crise politique en Ukraine, une augmentation sans précédent de l'activité des forces armées de l'Otan et des Etats-Unis a été constatée près des frontières russes. Moscou perçoit ces démarches de l'Occident comme une tentative pour provoquer une nouvelle Guerre froide.

     

    Lire aussi:

    Nouveau centre de commandement de l'Otan bientôt à Cracovie
    L'Otan lance ses plus importants exercices européens en dix ans
    Syrie: Washington et Moscou tiendront l'Otan à l'écart de leurs négociations
    Tags:
    relations, élargissement, coopération militaire, terrorisme, OTAN, Etat islamique, pays baltes, Washington, Bruxelles, Moscou, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik