Ecoutez Radio Sputnik
    Djihadistes de l'EI

    Média syrien: Washington utilise l'EI pour réaliser ses ambitions

    © AFP 2017 Karam Al-Masri
    International
    URL courte
    L'Etat islamique (2014) (1131)
    2473471064

    Le monde veut voir apparaître une vraie coalition capable de combattre l'EI. Au lieu d'y contribuer, Washington sape les actions des pays luttant contre le terrorisme, écrivent les médias syriens.

    La coalition anti-EI doit être conforme au droit international et fonctionner sous l'égide de l'Onu en mettant en œuvre ses résolutions. C'est ce que fait Moscou, tandis que Washington s'agite dans les couloirs des organisations internationales afin de promouvoir ses propres intérêts, ce qui ne fait que renforcer les groupes djihadistes du Proche-Orient, notamment l'Etat islamique, ont estiment les médias syriens.

    Frappes russes en Syrie
    © Sputnik. Ministère russe de la Défense
    Une des parties veut atteindre un compromis et détruire le terrorisme et le chaos afin d'apporter la sécurité et la stabilité dans le pays (Syrie, ndlr) et dans le monde en dépit des contradictions régionales au Proche-Orient, et c'est la Russie. L'autre camp est dirigé par les Etats-Unis, et il sème plutôt le chaos et la destruction. Le soutien qu'accorde Washington au terrorisme n'est pas un secret, il est clair comme le jour, a fait remarquer le site d'information syrien Thawra cité par le projet médiatique What They Say About USA.

    Les Etats-Unis et leurs alliés supposés visaient des sites de l'EI en menant leurs innombrables opérations militaires en Syrie et en Irak. Pourquoi cela n'a pas suffi à réduire en poussière le groupe djihadiste le plus puissant dans le monde, s'interroge Thawra tout en concluant que la campagne "du siècle" n'a donné aucun résultat et peut donc être qualifiée d'échec politique et militaire.

    Selon le site d'information, les positions de l'EI n'ont pas été ébranlées, et bien au contraire, le groupe a commencé à prendre son essor, en absorbant des groupes considérés comme l'opposition "modérée".

    Il paraît donc surprenant que Washington ne comprenne pas pourquoi le monde ne fait pas confiance à sa politique antiterroriste et pourquoi des pays commencent à s'interroger sur les vrais objectifs de la coalition internationale dirigée par Washington.

    Les Etats-Unis et leurs alliés sont dans un camp et le reste du monde est dans l'autre. Washington veut s'approprier les ressources de l'autre camp, en envahissant des pays et en entrant sur ces territoires sous la bannière de la lutte contre le terrorisme. C'est pourquoi ils alimentent des groupes djihadistes leur servant de moyen d'atteindre leurs objectifs coloniaux tandis que le monde recherche la sécurité et la paix, a conclu Thawra.

     

    Dossier:
    L'Etat islamique (2014) (1131)

    Lire aussi:

    Lutte contre l'EI: l'armée syrienne libère 8 villages en 24 heures
    Moscou: les activités de la coalition en Syrie ont renforcé l'EI
    Les avions russes frappent les djihadistes de l'EI
    Tags:
    terrorisme, lutte antiterroriste, impérialisme, frappe aérienne, Etat islamique, Washington, Proche-Orient, Damas, Moscou, Syrie, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik