Ecoutez Radio Sputnik
    Militants du Pravy Sektor à Kiev (archives)

    Ukraine: les radicaux feront éclater le pays avant l'hiver

    © REUTERS/ Valentyn Ogirenko
    International
    URL courte
    Règlement de la situation en Ukraine (2014) (2149)
    326180595

    Le mécontentement en hausse dans la société ukrainienne face à l'incapacité de Kiev de régler les problèmes du pays profite aux forces d'extrême-droite qui souhaitent renverser le régime en place.

    Des radicaux armés peuvent provoquer l'éclatement de l'Ukraine avant l'arrivée de l'hiver à Kiev, a déclaré le journaliste américain Lev Golinkin dans un article publié par l'édition Foreign Policy.

    Selon lui, les Ukrainiens sont déjà en colère face à la baisse du niveau de vie et l'incapacité du gouvernement à mettre fin à la corruption et au pouvoir arbitraire des oligarques. Ces problèmes ont été à l'origine de la révolution du Maïdan en 2013-2014.

    Lev Golinkin rappelle un article du Washington Post constatant que la vague de protestations de 2014 en Ukraine n'a fait qu'aggraver la pauvreté des habitants du pays.

    D'après un récent rapport de l'Atlantic Council (Conseil de l'Atlantique) de Washington, "si l'Ukraine ne réalise pas un programme de réformes ambitieux, le soutien public des réformes diminuera et la déception de la société augmentera, ce qui présente une menace pour la stabilité du pays".

    Le journaliste rappelle que la plupart des révolutions en l'Europe de l'est ont éclaté à l'approche de l'hiver, de la Révolution russe de 1905 à la révolution du Maïdan en Ukraine en 2013.

    "Quand le froid arrive, les promesses non tenues du gouvernement sont mises à nu. Les météorologues s'attendent à une baisse de la température en dessous de zéro en Ukraine ces prochains jours. Le président ukrainien Piotr Porochenko devrait s'inquiéter en regardant le thermomètre", note Lev Golinkin.

    "L'Ukraine, qui vient de sortir d'une révolution suivie de 19 mois de guerre, est loin d'être un pays stable. Ses citoyens ont plus d'armes que de confiance à l'égard du gouvernement", ajoute-t-il. Si les Ukrainiens n'ont pas assez d'argent pour nourrir leurs familles pendant l'hiver rigoureux, ils accuseront Kiev (et l'Occident) et exprimeront leur "indignation dans la rue au lieu de se rendre aux urnes", d'après Lev Golinkin.

    Les radicaux ne tarderont pas à en profiter. Kiev et les organisations nationalistes ukrainiennes avaient jusqu'à très récemment un ennemi commun: la Russie et les insurgés du Donbass. A présence, les ultranationalistes tournent leurs regards vers l'intérieur du pays.

    L'Ukraine compte une mouvance d'extrême-droite puissante comprenant des groupes ultranationalistes et des organisations radicales (aux tendances racistes et homophobes) dotées d'importantes unités paramilitaires. Certains de ces groupes, notamment Svoboda, étaient considérés comme des partis d'extrême-droite marginaux avant l'arrivée au pouvoir du régime actuel en Ukraine. D'autres, comme le Pravy Sektor (Secteur droit), réunissent des anciens casseurs qui ont formé des bataillons pendant la révolution de 2013.

    Pour l'instant, Kiev et les radicaux sont dans une impasse. Le président Porochenko n'est pas en mesure de dissoudre les groupes ultranationalistes qui, quant à eux, ne peuvent pas attaquer ouvertement Kiev. "Pour ce faire, ils ont besoin de gens qui manifestent tous les jours dans les rues. Ils ont besoin d'un nouveau Maïdan", de se fonder dans la foule pour avoir l'air de lutter contre la corruption et l'injustice, note le journaliste.

    "Selon le scénario le plus optimiste, une révolte de l'extrême-droite déstabilisera beaucoup l'Ukraine. Piotr Porochenko ne pourra pas réaliser les réformes proposées par le Fonds monétaire international (FMI) s'il est obligé de réprimer une insurrection armée au cœur de Kiev. Au pire, cela déclenchera une série d'événements qui transformeront rapidement l'Ukraine en pays fracturé et défaillant de 45 millions d'habitants au milieu de l'Europe", conclut le journaliste.

    Le Pravy Sektor (Secteur droit) est une association ukrainienne d'organisations nationalistes radicales. En janvier et février 2014, les combattants de ce mouvement ont participé à des affrontements contre la police et se sont emparés de bâtiments publics lors du coup d'Etat ayant provoqué la destitution du président Viktor Ianoukovitch. En avril, ils ont pris part à la répression des protestations dans l'est de l'Ukraine.

    Dossier:
    Règlement de la situation en Ukraine (2014) (2149)

    Lire aussi:

    Times: Pravy Sektor se vante de violer le cessez-le-feu
    Pravy Sektor: Porochenko doit démissionner
    Pravy Sektor: Porochenko ne pourra pas fuir en cas de coup d'Etat
    "Azov", "Donbass", Secteur droit: les symboles SS revisités en Ukraine
    Tags:
    révolution, extrême-droite, réformes, nationalistes, extrémisme, protestations, Atlantic Council, Lev Golinkin, Piotr Porochenko, Ukraine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik