Ecoutez Radio Sputnik
    Entraînement de rebelles syriens modérés

    Syrie: Obama annoncera des changements dans l'entraînement des rebelles

    © AP Photo/ Muhammed Muheisen
    International
    URL courte
    Situation en Syrie (2014) (607)
    494882450

    Les camps d'entraînement ouverts dans différents pays arabes à l'intention des opposants syriens "modérés" seront bientôt fermés pour faire place à un modeste centre de formation en Turquie.

    Le président Barack Obama présentera prochainement ses propositions concernant la modification du programme d'entraînement des opposants qui combattent contre Bachar el-Assad, a annoncé vendredi le secrétaire américain à la Défense, Ashton Carter, lors d'une conférence de presse à Londres.

    "Je pense qu'il (Barack Obama, ndlr) présentera prochainement les propositions qu'il a autrefois approuvées et que nous envisageons de réaliser", a déclaré M. Carter cité par l'agence Reuters.

    Le New York Time avait antérieurement annoncé, citant des sources au Pentagone, que le programme d'entraînement et d'armement de l'opposition syrienne serait suspendu à partir du 9 octobre.

    Selon le journal, après la clôture du programme dont le montant s'élève à 500 millions de dollars, "les rebelles syriens modérés ne seraient plus recrutés pour suivre un entraînement en Jordanie, au Qatar, en Arabie saoudite ou aux Emirats arabes unis". En contrepartie, un centre beaucoup plus modeste sera implanté en Turquie où les chefs des groupes hostiles au gouvernement syrien suivront une formation spécialisée en apprenant, par exemple, à appeler l'appui de l'aviation.

    Dossier:
    Situation en Syrie (2014) (607)

    Lire aussi:

    3.000 rebelles fuient la Syrie face à l'avancée de l'armée
    USA: une pause dans la formation de rebelles syriens "modérés"
    Syrie: des rebelles entraînés par les USA remettent leurs armes aux djihadistes
    Tags:
    centre d'entraînement, programme, Ashton Carter, Bachar el-Assad, Turquie, Syrie, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik