Ecoutez Radio Sputnik
    la parade à Pyongyang à l'occasion du 70e anniversaire du parti

    Pyongyang nargue Washington à l'occasion d'une parade militaire

    © AP Photo/ KRT
    International
    URL courte
    710959685

    Des missiles balistiques intercontinentaux présentés à la parade à Pyongyang à l'occasion du 70e anniversaire du parti attestent que la Corée du Nord est capable d'affronter les Etats-Unis.

    La Corée du Nord est prête à faire face à toute menace des Etats-Unis, a affirmé samedi son numéro un, Kim Jong-Un, en présidant une parade qui pourrait être l'une des plus imposantes démonstrations de force de l'histoire du pays.

    "Aujourd'hui, notre parti proclame avec détermination que nos forces armées révolutionnaires sont capables de faire face à toute guerre provoquée par les Etats-Unis, et nous sommes prêts à protéger notre peuple et le ciel bleu de notre patrie", a lancé le dirigeant nord-coréen, cité par l'AFP.

    A l'occasion du 70e anniversaire du parti unique, des milliers de soldats ont défilé sur la place Kim Il-Sung à Pyongyang, suivis par des colonnes de chars, de véhicules blindés et de missiles.

    Plus particulièrement, des missiles balistiques intercontinentaux KN-08, dont la portée est environ de 8.000 à 10.000 km, ont été exhibés à la parade, rapporte la chaîne de télévision nord-coréenne YTN. Il est estimé que ces missiles pourraient atteindre l'est de l'Asie ainsi que les bases américaines de Guam et d'Okinawa. En outre, des colonnes comptant de nouveaux types de lance-roquettes multiples KN-09, ainsi que des missiles de moyenne portée à 1.300 km ont défilé sur la place centrale de Pyongyang.

    A l'intention du reste du monde, il s'agit pour la Corée du Nord de démontrer sa force ainsi que le peu de cas qu'elle fait de ce que pense la planète de ses programmes nucléaire et de missiles.

    Pyongyang a mené trois essais nucléaires, en octobre 2006, mai 2009 et février 2013, et menacé d'en conduire un quatrième dans le cadre d'un programme d'armes nucléaires et de missiles que le pays a poursuivi malgré des sanctions internationales.

    Une étude publiée par l'Institute for Science and International Security, basé aux Etats-Unis, a estimé que la Corée du Nord disposait de 10 à 16 armes nucléaires fin 2014.

    Lire aussi:

    Pyongyang invite les USA à conclure un traité de paix
    La Corée du Sud prépare de nouveaux missiles
    Dénucléarisation: les USA prêts au dialogue avec Pyongyang
    Tags:
    missiles, missiles intercontinentaux, missiles balistiques, parade, KN-08 (missile nord-coréen), Kim Jong-un, Corée du Nord, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik